Les excellents serre-joints Bessey K Body REVO

Dans un article précédent, je faisais l’éloge de la qualité du service client de la société allemande Bessey suite au remplacement, par leurs soins et gracieusement, d’une pièce d’un de mes Bessey K Body REVO.

J’avais annoncé que ces outils feraient l’objet d’un sujet spécifique… c’est le cas aujourd’hui avec une présentation de ces serre-joints (ou presses parallèles, c’est selon) ainsi que de leurs principaux accessoires qui répondent aux doux noms suivants : KBX20KP et KR-AS.

Bessey K Body REVO

Je possède actuellement 2 modèles en 60 cm (KR60-2K) et 1 modèle en 1250 cm (KR125-2K), ce dernier ayant été acheté dans le cadre de la réalisation de ma table basse en chêne.

Les modèles en 60 cm ont un poids de 2,76 kg.. chacuns !

Bessey K Body REVO

De belles pièces : conception et qualité de fabrication au top, comme souvent chez Bessey.

Bessey K Body REVO

Ce sont des serre-joints, mais aussi ce qu’on appelle des presses parallèles car les « mors » (surfaces d’appui) de serrage sont larges et.. parallèles !

Bessey K Body REVO

D’ailleurs, si on les compare à des serre-joints « traditionnels », on comprend aisément la différence :

Bessey K Body REVO

La surface d’appui n’est pas du tout la même, et cela n’est pas sans importance ; j’y reviendrai un peu plus loin…

Bessey K Body REVO

La poignée de serrage (bi-matière de synthèse) est aussi un peu différente.

Bessey K Body REVO

Quant à l’acier du rail, la différence est notable (le Bessey est au centre).

Bessey K Body REVO

Idem dans la façon dont sont « striés » les rails..
Disons qu’il y a un peu plus de recherche et de travail sur le Bessey..!

Bessey K Body REVO

Il s’agit donc d’un outil pour serrer ou plutôt maintenir des pièces de bois (au autre).
La conception de ces REVO fait qu’on peut aussi les utiliser de manière « autonome », c’est à dire quasi comme un étau.
Essayez de faire la même chose avec un serre-joint traditionnel…

Bessey K Body REVO

Mais un des principaux intérêts de ces produits est de pouvoir les utiliser comme des presses et ainsi réaliser des panneaux de bois en collant plusieurs planches ensembles.

Bessey K Body REVO

Je n’avais que des tasseaux sous la main… mais on comprend l’idée !  🙂

Bessey K Body REVO

On parlait plus haut de la surface de serrage des mors… voici ce qui se passe généralement avec des serre-joints traditionnels.
Note : je n’ai serré le bois que quelques minutes à peine..
Utilisation d’une cale martyr obligatoire !

Bessey K Body REVO

Les Bessey ont aussi une poignée large et confortable. Cette largeur permet surtout d’avoir plus de force dans la main pour le serrage…

Bessey K Body REVO

Passons maintenant aux accessoires disponibles.

Les rallonges Bessey KBX20

Cet accessoire bien utile permet de combiner deux serre-joints Bessey K Body REVO et ainsi de bénéficier de longueurs plus importantes..

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

Pour les utiliser, et c’est une des possibilités spécifiques au REVO, on doit retirer le mor réglable du serre-joint.

Bessey K Body REVO

Pour ensuite venir glisser le rail du serre-joint dans la rallonge (après avoir retiré le boulon..).

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

On voit ici que la rallonge est une pièce de métal usinée en « contre moule » du rail du serre-joint. Bien conçue et d’une qualité de fabrication exemplaire, son poids est de quasi 0,7 kg  !

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

En place :

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

Et donc, un serre-joint 60 cm « allongé » en compagnie de son grand frère de 1250 cm.

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

N’est-ce pas un accessoire utile ?  🙂

Bessey KBX20 K Body Clamp Extender

Cet accessoire me permet finalement de n’investir que dans un serre-joint de grand longueur, tout en ayant la possibilité, si besoin, d’en avoir un deuxième (avec les 2 plus petits).

Les guides à l’équerre Bessey KP

Ceux-ci sont livrés par 4 pièces et permettent de positionner les presses REVO à 90°.

Bessey KP

On insère simplement le rail du serre-joint dedans.

Bessey KP

Avec 2 serre-joints :

Bessey KP

Et avec les 3 que je possède.
C’est plus démonstratif avec 4 mais…. je n’en ai donc (toujours) que 3 !  🙂

Bessey KP

L’intérêt étant de pouvoir disposer très simplement d’une presse à cadre pour, par exemple, ajuster parfaitement un collage à l’onglet.

Bessey KP

Si besoin, je vous propose, ici, une image issue de Bessey :

Bessey KP

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un accessoire idéal pour réaliser un cadre en bois.

Les adaptateurs inclinables Bessey KR-AS

Enfin, voici un dernier accessoire permettant de serrer des pièces biaises, c’est à dire sans nécessiter qu’elles soient parfaitement parallèles.
Ces adaptateurs permettent un serrage avec un angle variant de -15° à +15°.

Bessey KR-AS

Pour les placer, il suffit de retirer les plaques de protection des mors.

Bessey KR-AS

Et de les insérer simplement sur les mors :

Bessey KR-AS

Le Bessey KR-AS épouse maintenant parfaitement la pièce oblique.

Bessey KR-AS

Une autre vue :

Bessey KR-AS

Pratique, par exemple, pour maintenir les pieds d’une chaise ou d’un tabouret.

Bessey KR-AS

Voilà pour les accessoires principaux.

Une dernière spécificité de ce serre-joint Bessey K Body REVO, et comme on a la possibilité de retirer les mors, est de pouvoir travailler à l’envers, c’est à dire pour exercer une force d’écartement.
Cette fonction peut être utile, par exemple, pour déboiter 2 pièces de bois (d’une chaise, d’un tiroir,..), ou encore pour les maintenir dans une position spécifique.

Bessey K Body REVO

Une remarque sur les petites pièces noires en polyamide qui se glissent le long des rails.
Elles permettent de stabiliser le serre-joint sur l’objet à serrer et d’éviter de marquer le bois lors d’une manoeuvre hasardeuse.

Bessey K Body REVO

A noter qu’elles sont également percées afin de pouvoir fixer le serre-joint (à l’envers) sur une surface de travail.

Bessey K Body REVO

Grâce à la large surface des mors, aussi bien intérieure qu’extérieure, les presses peuvent être disposées verticalement pendant un collage. Pratique.

Bessey K Body REVO

Voilà pour cette présentation.

Ce que j’ai aimé :

  • Les possibilités offertes par ce type de produit : serre-joint, presse à panneau, etc.
  • Les accessoires très utiles, qui permettent d’étendre encore plus ses possibilités.
  • La qualité de fabrication et le choix des matériaux.
  • La force de serrage importante.
  • Les protections des mors amovibles et remplaçables même si…

Ce que j’ai moins aimé :

  • … même si ces protections sont relativement fragiles !
  • Le prix. Mais, comme dans tout, la qualité a un prix !
  • le poids et l’encombrement de ce type d’outillage (qui réclame un peu d’attention lors de ses manipulations).

En parlant d’encombrement, et en guide de conclusion, je vous propose une petite vidéo intéressante de Timothy Wilmots (www.benchworks.be) qui a réalisé un support de rangement pour ses presses Bessey :


Timothy qui fera d’ailleurs bientôt l’objet d’une interview sur TravaillerLeBois.com… A suivre !

Vous souhaitez vous procurez ces serre-joints ? Ils sont notamment en vente sur Amazon.fr.

 

6 réflexions au sujet de « Les excellents serre-joints Bessey K Body REVO »

  1. Macseb

    Bonjour,
    Super article. Mais je suis étonné de trouver un lien avec du Bessey « Allemand »…
    Pour moi Bessey est fabriqué dans la Loire (42) et fait parti d’un groupe (VP Industrie) tout ce qu’il y a de plus « made in France »…
    Étonnant donc… Bon cela dit, je n’ai pas poussé non plus les investigations plus loin…

    Cordialement

    Sébastien (macbast)

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Sébastien et merci pour ton commentaire.

      Par contre, je te confirme que la marque Bessey est bien allemande.
      Elle a été fondée à Stuttgart en 1889 par Max Bessey. 😉

      Alex

      Répondre
  2. Marc

    Bonne illustration de la différence entre le serre-joint et la presse (parallèle).

    Les Revo KRV permettent effectivement de se passer de cales dans bien des situations et forcent le maintien d’équerre des pièces. C’est un investissement, mais un bon.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *