Un amplificateur de son pour smartphone

Il y a quelques semaines, à la demande du rédacteur en chef du magazine spécialisé BOIS+, j’ai réalisé un petit objet − en bois, bien entendu − plutôt insolite et relativement facile à fabriquer.

L’idée m’est venue après avoir aperçu un support (« dock », en Anglais) pour iPhone dans la vitrine d’un magasin d’objets design. Il n’en fallait pas plus pour me lancer…

Voici donc la réalisation détaillée d’un support de smartphone avec amplification de son !

Deux planches de sapin suffisent pour ce projet.

Un amplificateur de son pour smartphone

La première étape consiste à couper 3 + 1 morceaux de même largeur (je reviendrai un peu plus bas sur la signification du «3 + 1»).

Pour cela, j’utilise ma fidèle scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M (présentée ici).

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

Remarquez que j’ai tenté une nouvelle technique pour éviter les bavures en fin de coupe… à peaufiner !

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

Et voici les 3 + 1 morceaux !

Un amplificateur de son pour smartphone

Il faut maintenant tracer le centre du futur « haut-parleur ».

Equerre à combinaison Stanley

Toujours rien de bien compliqué.

Equerre à combinaison Stanley

Faute de perceuse à colonne, j’utilise ma (vieille) perceuse filaire Metabo UHE 28 Multi…

Perceuse à percussion Metabo UHE 28 Multi

… montée sur un support de perçage mobile : le Wolfcraft Tecmobil.

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Pour fixer la perceuse, il faut d’abord retirer la poignée amovible de la machine.

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Et l’insérer dans le support.

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Il ne reste plus qu’à monter le trépan (un modèle « multi-matériaux », également de la marque Wolfcraft).

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Pour éviter d’abîmer mon établi, j’utilise un planche d’OSB maintenue à l’aide de serre-joints.

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Petite astuce pour optimiser la stabilité du support de perçage sur des petites pièces : utiliser des planches de la même épaisseur de part et d’autre.   😉

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

C’est parti pour le perçage :

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Après quelques dizaines de secondes, ça sent un peu le brûlé..

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Mais le trou est bien fait !

Support de perçage mobile Wolfcraft Tecmobil

Pour ceux qui n’aurait pas encore « capté » la signification du «3 + 1», voici un indice supplémentaire.  🙂

Un amplificateur de son pour smartphone

Des p’tits trous, encore des p’tits trous….

Un amplificateur de son pour smartphone

Et la première mise en situation :

Un amplificateur de son pour smartphone

«3 + 1»…

Un amplificateur de son pour smartphone

Il s’agit maintenant de tracer la découpe de la planche la plus fine (ah, voilà !).

Un amplificateur de son pour smartphone

J’avoue avoir procédé par tâtonnement…

Un amplificateur de son pour smartphone

Ca fait un peu dessin à la Leonard de Vinci, vous ne trouvez pas ?  🙂

Un amplificateur de son pour smartphone

Remarquez que j’utilise mes chutes de perçage comme gabarit de traçage.

Un amplificateur de son pour smartphone

L’idée est donc de découper le bois pour que le son qui sort du smartphone se dirige « naturellement » vers la sortir en forme de haut-parleur.

Un amplificateur de son pour smartphone

Afin d’éviter les erreurs, j’hachure les parties qui seront enlevées.

Un amplificateur de son pour smartphone

Pour la découpe, j’ai utilisé une table de scie sauteuse Wolfcraft fixée sur l’établi.

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Quelques appréhensions (c’est la première fois que j’utilisais ce système).

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Mais ça fonctionne assez bien !

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Un peu l’impression de travailler avec une scie à chantourner…

Table de scie sauteuse Wolfcraft

A noter que j’avais monté une lame assez étroite destinée, à la base, à la découpe de planches de stratifié.

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Et voilà le travail !
Vous remarquerez, et ça m’a surpris, que le bois s’est immédiatement « replié » sur lui même.

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Je l’ai donc maintenu, temporairement, avec une petite cale.

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Mais revenons à la découpe.
Vérification…. c’est ok !

Table de scie sauteuse Wolfcraft

Pour parfaire la découpe, j’ai utilisé ma ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450 (présentée ici).

Ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450

Avec le cylindre fin, ça fonctionne parfaitement.

Ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450

Voilà pour la partie « encoche » du smartphone.

Un amplificateur de son pour smartphone

Plus qu’à assembler les planches trouées.

Un amplificateur de son pour smartphone

Les serre-joints Bessey K Body REVO (présentés ici), avec leurs larges surfaces de pressage, sont idéaux pour cela !

Un amplificateur de son pour smartphone

Autre petite astuce, découverte au détour d’une vidéo YouTube : utiliser du papier sulfurisé évite que la colle ne puisse entrer en contact avec les serre-joints, l’établi, etc.

Un amplificateur de son pour smartphone

On étale donc la colle.

Un amplificateur de son pour smartphone

Et on met sous presse :

Serre-joint Bessey K Body REVO

J’en profite pour demander l’aide d’un autre serre-joint que j’apprécie beaucoup : le modèle à une main EHZ PRO de Wolfcraft.

Serre-joint Bessey K Body REVO

Encore un morceau à coller :

Serre-joint Bessey K Body REVO

Attention qu’il ne faut pas coller tous les morceaux, mais uniquement les « troués » !

Ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450

Pourquoi ? Afin de pouvoir parfaire et harmoniser le diamètre général du haut-parleur.

Ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450

Ici encore, la ponceuse à cylindre Triton fonctionne à merveille.

Ponceuse à cylindre oscillant Triton TSPS450

Je peux, maintenant, coller le dernier morceau.

Un amplificateur de son pour smartphone

Le collage :

Serre-joint Bessey K Body REVO

Résultat : un gros bloc de bois un peu grossier…

Serre-joint Bessey K Body REVO

Pas de problème, au contraire, car il suffit de rectifier le tout à l’aide de la scie à onglets.

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

Comme la pièce est relativement petite, et donc étroite, les presseurs sont bien utiles.

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

A noter qu’on est, ici, aux limites (en épaisseur) de ma scie avec sa lame de 216mm.

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

Pour la longueur, comme la scie est également « radiale », je peux aller jusque 30cm.
Aucun problème, donc.

Scie à onglets radiale Metabo KGS 216 M

Un petit coup de ponçage général au papier de verre permet de travailler « proprement ».

Un amplificateur de son pour smartphone

Dans le but d’optimiser le diffusion du son, je réalise un petit usinage autour du haut-parleur.

Défonceuse Festool OF 1010 EBQ

Les serre-joints Festool MFT-SP sont toujours aussi pratiques pour maintenir correctement l’objet sur l’établi.

Serre-joint Festool MFT-SP

C’est parti !

Défonceuse Festool OF 1010 EBQ

Question : pourquoi ces traces de brûlure ?
Est-ce dû au bois ? à la fraise ? à la vitesse de rotation ? Je crois un peu de tout cela.  🙂

Défonceuse Festool OF 1010 EBQ

Mais le papier de verre permet de les diminuer.

Serre-joint Festool MFT-SP

Tant que j’y suis, je « casse » les arrêtes, toujours au papier de verre.

Un amplificateur de son pour smartphone

Notamment celle de l’encoche pour le smartphone.

Un amplificateur de son pour smartphone

Et je passe un petit coup de ponceuse Bosch PSM 80 A sur le tout.

Ponceuse Bosch PSM 80 A

Ca commence à être « propre » !

Un amplificateur de son pour smartphone

J’aurais bien laissé le bois tel quel mais je me dis qu’une petite couche d’huile ne lui ferait pas de tort… J’utilise donc la même huile que celle choisie lors de la fabrication de ma table basse car je sais qu’elle ne change quasi pas la couleur du bois.

Un amplificateur de son pour smartphone

Application au pinceau, avec les patins anti-dérapants Bench Dog et leurs cônes dédiés !

Patins antidérapants Bench Dog Cookies

Ils permettent de recouvrir toute la surface de la pièce, sans devoir attendre qu’une première face ne soit sèche. Gain de temps et confort indéniable !

Patins antidérapants Bench Dog Cookies

En parlant de patins… j’ai ajouté quelques petites morceaux de liège comme « pieds ».

Un amplificateur de son pour smartphone

Quand je vous disais que l’huile utilisée modifiait à peine la couleur originale du bois..  😉

Un amplificateur de son pour smartphone

Et le résultat final :

Un amplificateur de son pour smartphone

Je vous le disais en début d’article, il s’agit d’un objet relativement simple à fabriquer.

Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut aller plus loin en utilisant, par exemple, différentes essences de bois pour l’acoustique, ou simplement pour rendre l’objet plus décoratif.
On peut également choisir une autre forme… bref, laisser libre cours à son imagination.

Mais avec toujours, et ça c’est rigolo, l’étonnement de tous quand on fait une démo « musicale » car le son est réellement amplifié. Et, pour être complet, on ressent même les vibrations du son en touchant le support… c’est assez fascinant !

Je serais tout à fait honnête en vous avouant que je me suis rendu compte, par la suite, que le son qui sort d’un iPhone ne sort que par la droite…!   🙂
Qu’à cela ne tienne, je me fabriquerai peut-être un jour un autre support, plus évolué et plus optimisé.

Note : cette réalisation a été publiée dans le numéro 33 du magazine BOIS+.

TravaillerLeBois.com dans le magazine Bois+

A bientôt, pour d’autres réalisations, sur TravaillerLeBois.com !

 

24 réflexions au sujet de « Un amplificateur de son pour smartphone »

  1. Albertus

    Belle réalisation, simple et efficace comme on aime bien en voir… Il ne me reste plus qu’à acheter un Iphone 😉
    Malin le wago utilisé comme cale 🙂

    Répondre
  2. LE LANN Denis

    Le petit chinois qui a construit le smartphone a du mettre moins de temps, _____ que l’ébéniste pour la réalisation de « l’amplibois » … (‘/:o)

    Répondre
      1. LE LANN Denis

        L’ébéniste ne travaille pas que l’ébène … Il ne faut pas avoir de complexe …
        Ébéniste, selon LAROUSSE :  » … Artisan ou marchand spécialisé dans le mobilier de luxe …  »
        Et oui, cet appareil est bien un mobilier de luxe …
        Rien à voir avec un fabricant de « palette à jeter » ou de « caisse à savon » …
        http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/%C3%A9b%C3%A9niste/27241?q=%C3%A9b%C3%A9niste#27099
        http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9b%C3%A9nisterie
        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89b%C3%A9niste

        Répondre
  3. Quentin

    Salut Alex,

    Pourquoi n’as tu pas utilisé ton affleureuse ?
    Pour les traces de brûlée c’est parce que tu n’usine pas assez vite et que du coup l’arrête tranchante de la fraise frotte sur la surface qu’elle viens d’usiner et c’est noir, sois tu va plus vite sois tu diminue la vitesse de rotation.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Quentin,
      Tout simplement car.. je n’avais pas encore de fraise avec queue de 6mm ! 😉
      Merci pour l’explication des traces, je ferai (plus) attention la prochaine fois.

      Répondre
  4. Veaullus

    Bonjour,

    Magnifique blog.
    Riche en explications, et en références outils.
    Depuis que je suis tombé dessus, j’ai encore plus envie de bricoler le bois etc…

    Mais à tout hasard, seriez-vous un bricozoneur ?

    Répondre
  5. Isarien59

    Bonjour,

    quel type de bois raboté acheté vous dans les GSB ? Dans celle près de chez moi je vois bien le plancher en pin mais je trouve qu’il y a beaucoup de noeuds.

    D’avance merci

    Olivier

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Olivier,
      J’y trouve principalement du sapin, mais aussi un peu de chêne.
      Il y a du massif mais aussi du lamellé collé.
      Attention qu’il y a différentes qualités, différents prix… et que je sélectionne mes planches. 😉
      A+,
      Alex

      Répondre
  6. pehelle

    Hello Alex.

    Dans ta prochaine version de cet ampliphone, on peut imaginer que la face soit adaptée pour pouvoir utiliser l’écran lorsque l’appareil est en place (déjà suggéré par l’ami hundertaker, je crois). Et pourquoi ne pas prévoir une petite fente pour un branchement (recharge et/ou synchronisation) du smartphone ?

    En tout cas bravo pour la réalisation et de sa publication dans Bois+ !
    À bientôt.

    Répondre
  7. hervé

    j’ai essayé ce week end , les gosses étaient sur le cul
    j’aime ces petits riens qui rendent des enfants fiers de leur père
    merci à toi
    résultats: commande de 3 amplibois

    Répondre
  8. Goldenben

    Bonjour à toi, cela fait un moment que le bois m’attire et que je visite ton blog. J’ai adoré ta table basse que je trouve magnifique mais n’ayant aucune connaissance ni outillage j’aimerai commencer par un plus petit projet. Cet amplibois m’intéresse beaucoup, saurais-tu me conseiller pour l’achat d’un outillage pas trop onéreux afin de réaliser ce projet?

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Benjamin et merci pour ton avis.
      Pour ce projet, tous les outils utilisés sont montrés.
      A toi de voir ce que tu possèdes déjà.. et ce que tu as envie d’acheter.
      A savoir qu’il y a, bien entendu, toujours moyen de procéder différemment.
      A+,
      Alex

      Répondre
      1. Goldenben

        Wow, merci pour la réponse rapide, Effectivement, tu montres les outils mais ce sont des outils assez chère en général. Pour le travail du bois je n’ai rien du tout. Serait il possible de réaliser le projet à l’aide d’une simple scie sauteuse?

        Répondre
        1. Alex Auteur de l’article

          Oui, c’est possible avec une scie sauteuse, mais tu vas avoir du mal pour les ronds..
          Dans ce cas, tu peux prévoir également une lime à bois et du papier de verre pour avoir quelque chose de propre.

          Répondre
          1. Goldenben

            Oui c’est ce que je pensais, je pense peut être prendre un scie cloche quand même pour les trous car sinon ça ne sera pas très droit. Merci de tes réponses. 🙂

  9. Trikru

    Je viens de découvrir le site et je suis déjà totalement accro ! J’ai flashé sur votre ampli pour smartphone, et pense m’en faire un à mon tour.
    Par contre j’aimerais bien ajouter la fonction « charger la batterie » : j’ai un iPhone 5c (embout du câble de charge plus fin que les précédents), vous pensez que percer un petit trou à ce niveau là diminuerait fortement l’efficacité de l’amplificateur, ou ça reste intéressant ?
    En tout cas, merci pour ce site qui regorge d’idées superbes, et de belles réalisations !

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Diane,
      Merci pour ton message !
      Pour répondre à ta question, non, car le trou sera « comblé » par le fil du chargeur.
      Après ça, même si le son est amplifié, il ne faut pas s’attendre à de la Hi-Fi ! 🙂
      Bons copeaux !
      Alex

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *