Un sapin de Noël original en bois !

Cela fait maintenant 2 ans que je publie, en fin d’année, la réalisation détaillée d’un sapin de Noël en bois.

Bien que les deux précédents soient toujours en état et prêts à (res)servir, j’ai eu envie d’en fabriquer un autre, différent. Après avoir parcouru Google ainsi que Pinterest, j’ai choisi de réaliser un modèle qui offre également la possibilité d’être utilisé comme étagère !

Voici donc, ci-après, les étapes détaillées, avec les matériaux utilisés ainsi que les outils nécessaires.

Pour ne pas perdre trop de temps lors des découpes et des ajustements, j’ai commencé par réaliser un petit plan avec le logiciel SketchUP :

Sapin de Noël en bois

 

Le plan réalisé, je n’ai eu qu’à cumuler les longueurs pour connaître le nombre de planches dont j’aurais besoin.

En route, donc, pour une GSB (grande surface bricolage) de ma région, afin de m’approvisionner en bois.

Sapin de Noël en bois

Par souci de simplicité et de rapidité, j’ai opté pour des planches en sapin massif lamellé-collé.

Sapin de Noël en bois

4 planches de 200cm et une, plus petite, de 80cm.

Sapin de Noël en bois

De retour à l’atelier, je prépare l’outil principal pour cette réalisation : ma scie à onglets radiale Metabo KSG 216M (que j’avais d’ailleurs présentée dans cet article).

Sapin de Noël en bois

Première étape : vérifier que la lame coupe bien à 90° (horizontalement parlant).

Pour cela, j’utilise une règle que je place contre les butées de la scie. Je descends ensuite la lame (en ayant pris soin de débrancher la scie, bien entendu !) afin que l’équerre puisse venir se mettre contre la lame (entre ses dents).

Sapin de Noël en bois

Cette étape de vérification terminée, la première chose à faire est de vérifier l’angle de coupe des planches en bois : 57° (verticalement parlant, merci SketchUP !).

Sapin de Noël en bois

J’incline, donc, la scie à onglet…

Sapin de Noël en bois

…pour la mettre à un angle de 33° (car 90° – 57° = 33°).

Sapin de Noël en bois

Mais comme je suis plutôt maniaque et, vous l’aurez déjà remarqué, un peu « geek » 🙂 , je décide d’utiliser également mon mesureur numérique.

Sapin de Noël en bois

Après quelques « tapotements » sur la scie, j’arrive précisément à l’inclinaison souhaitée: 57°.

Sapin de Noël en bois

Je peux donc verrouiller l’angle de coupe en serrant la poignée à l’arrière de la scie.

Sapin de Noël en bois

A noter que l’indication présente sur la scie est quasi juste…  😉

Sapin de Noël en bois

Il est temps, maintenant, de commencer les découpes.

Sapin de Noël en bois

Je commence par une petite incision…

Sapin de Noël en bois

…pour, ensuite, réaliser complètement la découpe ; et le résultat est franchement pas mal !

Sapin de Noël en bois

Sachant que je vais couper la planche à 114cm, j’utilise mon mètre ruban BMI qui possède la particularité de ne pas avoir de petit « crochet » au bout du ruban.
Pratique pour positionner le ruban au bord de la planche coupée de biais !

Sapin de Noël en bois

Je trace donc un repère à 114cm (toujours avec mon fidèle crayon Pica Dry)…

Sapin de Noël en bois

… que je prolonge à l’aide de mon équerre Facom.

Sapin de Noël en bois

Bien que la scie Metabo possède un laser, je préfère toujours utiliser la bonne vieille méthode de descendre la lame pour vérifier que je suis bien aligné.

Sapin de Noël en bois

Il n’y a, ensuite, plus qu’à couper.

Sapin de Noël en bois

Une belle coupe, non ?

Sapin de Noël en bois

J’obtiens donc, comme souhaité, une planche de 114cm.

Sapin de Noël en bois

Comme les angles sont les mêmes pour toutes les planches horizontales, je peux utiliser la chute de chaque planche coupée, que je retourne, pour les suivantes. Facile !

Sapin de Noël en bois

Les coupes s’enchaînent donc (94cm…74cm…)

Sapin de Noël en bois

Etant donné que mes planches font 200cm de longueur totale, je m’arrange pour optimiser les chutes afin d’avoir le moins de perte possible.

Sapin de Noël en bois

Et, en parlant de chute, je ne résiste pas à l’idée de vérifier que l’assemblage sera bon.
Verdict… c’est OK !   🙂

Sapin de Noël en bois

Les planches horizontales toutes découpées :

Sapin de Noël en bois

Il est temps, maintenant, de passer aux planches latérales.

Sapin de Noël en bois

Petite particularité : l’angle ne sera pas (plus) en opposition pour ces coupes.

Comme ma scie Metabo ne permet pas d’incliner la lame dans l’autre sens (vers la droite), et que la pièce à découper se trouvera maintenant à droite de la lame, je décide de rajouter quelques millimètres à la mesure souhaitée, afin de tenir compte de l’épaisseur de la lame.

Sapin de Noël en bois

Idem que plus haut, je mesure et trace la ligne complète.

Sapin de Noël en bois

Et je coupe ! Vous comprenez mieux, maintenant, ce que je voulais dire par « angle qui ne sera plus en opposition » ?

Sapin de Noël en bois

Les côtés découpés :

Sapin de Noël en bois

Sauf les deux du dessus car ceux-ci sont un peu différents…
D’abord, leurs angles seront (à nouveau) en opposition.
Mais, surtout, car les angles du sommet ne sont pas les mêmes (66° au lieu de 57°) !

Sapin de Noël en bois

Voici donc toutes les pièces découpées…

Sapin de Noël en bois

… pour une première mise en situation.

Sapin de Noël en bois

Ca a de la gueule, non ?  🙂

Passons, maintenant, aux assemblages.
Particularité de ceux-ci, les planches devront être maintenues sur la tranche… qui est biaise !
Je fais donc en sorte de les maintenir le mieux possible sur l’établi afin d’avoir plus de facilité.

Sapin de Noël en bois

J’aurais pu utiliser des clous, des vis ou mêmes des Domino.
Et bien, non, je choisis d’utiliser mon gabarit de perçage Kreg.   🙂

Gabarit de perçage KREG K4

Remarquez que je n’ai pas (re)trouvé mon adaptateur pour l’aspiration.. obligé d’utiliser un morceau de ruban adhésif… je n’aime pas ça !   🙁

Gabarit de perçage KREG K4

Un trou à droite, un trou à gauche…

Gabarit de perçage KREG K4

… et un au milieu (les planches faisant 20cm de large, je peux me le permettre).

Gabarit de perçage KREG K4

Et, finalement, je n’ai pas eu besoin de maintenir fermement les planches lors de l’opération de vissage… les vis Kreg s’insérant facilement dans l’autre planche.

Sapin de Noël en bois

Une en haut, une en bas…

Sapin de Noël en bois

Ca fonctionne très bien et c’est très solide !

Sapin de Noël en bois

Je commence donc par le sommet (seul endroit où les vis se trouvent à l’extérieur, pour cause de difficulté de visser dans le petit triangle du haut…)

Sapin de Noël en bois

Ca commence à prendre forme :

Sapin de Noël en bois

Chaque planche est donc percée à l’aide du gabarit Kreg, puis amenée sur l’établi avant d’être assemblée.

Sapin de Noël en bois

Ca monte.. ça monte… 🙂

Sapin de Noël en bois

Je remarque, d’ailleurs, que ce sont toujours les mêmes vis que j’utilise (fonction que je perce dans du MDF ou du bois massif).

Sapin de Noël en bois

C’est presque fini… sauf que j’ai oublié le pied !
Je ressors donc la scie radiale que je (re)mets à 90°.

Sapin de Noël en bois

Quelques découpes, quelques vis en biais et ça donne un « H » comme ceci :

Sapin de Noël en bois

Fixé sous la base du sapin, on obtient une assise large et très stable !

Sapin de Noël en bois

Hop hop hop, le temps passe et j’ai promis de livrer le sapin avant la fin de l’après-midi.
Dans la voiture (en deux parties) :

Sapin de Noël en bois

Il arrive, quelques minutes plus tard, dans le magasin.

Sapin de Noël en bois

Là, il n’y a plus qu’à assembler les deux parties avec quelques vis (que j’ai pris soin d’emmener avec moi..).

Sapin de Noël en bois

Avant de le placer en vitrine et de le décorer :

Sapin de Noël en bois

Je ne suis, peut-être, pas très impartial, mais je le trouve très très beau !    🙂

Sapin de Noël en bois

Voilà donc pour la fabrication de ce sapin de Noël en bois.

Comme expliqué en début d’article, ce modèle possède la particularité de pouvoir être utilisé comme une étagère. On peut donc y mettre des décorations ou des cadeaux.
Rien n’empêche, également, de le fixer au mur et l’utiliser… comme étagère murale !  🙂

Sachez qu’il a coûté +/- 40 euros, et qu’il a nécessité une petite après-midi de temps de fabrication.

Pour finir, et avec un peu de recul, j’aurais pu travailler un peu plus le pied, avec une coupe biaise ou en arrondi. Pour l’année prochaine ?  🙂

Vous souhaitez le plan ? Je vous le mets à disposition en téléchargement (format SketchUP *.skp).

Merci pour votre lecture et à bientôt, pour d’autres réalisations, sur TravaillerLeBois.com !

Autres réalisations :

21 réflexions au sujet de « Un sapin de Noël original en bois ! »

  1. nico

    Bravo..trés beau sapin..tu men met plein les yeux chaque fois…je voudrais tellement avoir autant d materiel pour essayer d’etre a ton niveau..bravo

    Répondre
    1. Robin

      C’est une belle idée de sapin, surtout pour un magasin.
      On peut également couper en angle avec la scie circulaire même si ce n’est pas aussi pratique que la metabo. Tout est possible 🙂

      Répondre
  2. Ben

    Bonjour,

    Bravo , merci pour vos articles et votre site, j’aime beaucoup, articles très détaillés, sympa à lire et j’apprend plein de choses.

    Répondre
  3. Loulouuuu

    Je suis FAN ! Je viens justement de passer une commande de panneaux de bois car j’ai plein de petits projets d’aménagement de déco pour mon atelier. 🙂 Ce sapin me plait beaucoup, et comme j’imagine déjà comment je pourrais le décorer et l’utiliser comme étagère…je crois que je vais me lancer car il me restera des lames !!
    Merci à toi pour cette inspiration 🙂

    Répondre
  4. Laurent

    Un énorme merci pour ce tuto. Je souhaite le réaliser pour ce Noël. Cependant, je n’ai pas de machine pour gabarit de perçage. Que préconisez-vous dans ce cas.

    Merci d’avance 🙂

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Laurent,
      Je dirais qu’il y a moyen de s’en sortir avec des vis traditionnelles…
      Attention de bien réaliser les pré-trous avant !
      Ca fera un peu plus rustique… mais pourquoi pas. 😉
      Merci pour ta visite,
      Alex

      Répondre
  5. Dexter

    Bonjour,

    Super boulot et merci pour le plan que je viens de télécharger.

    Je vais recevoir ma DF500 (ton post sur le placard m’a donné l’envie de m’en prendre une) et j’aimerais tester ce « sapin ». Cependant, il est trop grand pour chez moi je vais tester en divisant les mesures par deux en espérant que cela fonctionne.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Hello,
      Ah ah, je vois déjà la discussion avec madame :
      « Tu vois, si j’avais une Domino, je pourrais faire un sapin de Noël en bois comme ça »…! 🙂
      Blague à part, c’est un chouette projet.
      Bons copeaux,
      Alex

      Répondre
  6. hydromel

    bonjour super réalisation mais impossible d’ouvrir la PJ (le plan); Je ne dois pas avoir le bon programme Est-oïl possible de l’avoir autrement. Super explication avec de belle photo. j’envie votre matériel. Bravo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *