Le crayon ultime du bricoleur : Pica-Dry Longlife

Quand on bricole, on a inévitablement besoin d’un crayon ou d’un marqueur pour tracer ou inscrire quelque chose sur les objets à travailler.

En menuiserie, on utilise généralement soit un porte-mine pour écrire, soit le fameux crayon de charpentier (qui, avouons-le, n’est pas très pratique quand on recherche un minimum de précision…) pour tracer.

En ce qui me concerne, et après quelques recherches, j’ai découvert un crayon génial : le Pica-Dry Longlife !

Pica-Dry Longlife

Il s’agit d’une traceur multi-surfaces à mine solide et alimentation automatique de la pointe. Le corps du marqueur est en ABS, mais le tube de guidage est en acier inoxydable et la pointe du tube en laiton. Sa forme spécifique est destinée, à la base, à marquer dans les trous ou les zones difficiles à atteindre.

Pica-Dry Longlife

Ce n’est pas nécessairement ce qu’on recherche dans le travail du bois, mais il faut avouer que le système dans sa conception est bien pratique pour de nombreux domaines d’activité.

Le stylo est d’ailleurs conseillé dans les secteurs suivants : construction, plâtre, construction intérieure, plombier, ferblantier, charpentier, construction en bois, construction en métal, agenceur de magasins, etc.

Ses spécificités :

  • Permet d’écrire sur ​​tous les matériaux (dont les surfaces poussiéreuses, rugueuses, grasses, ou encore les surfaces humides et sombres).
  • Est rechargeable (3 couleurs disponibles : noir, rouge et jaune).
  • Possède un capuchon de protection avec clip pour être accroché à la chemise ou au pantalon..
  • Permet un avancement automatique de la mine par simple pression sur bouton.
  • Possède un taille-mine intégré dans le capuchon.

Honnêtement, quand on a goûté à ce type de crayon, on a du mal à revenir à autre chose.

Le voici avec une boîte de mines de rechange :

Pica-Dry Longlife

Un inconvénient ? Oui… son prix. Car il faut compter un peu plus de 10,00 eur pour le porte-mine et quasi la même chose pour des mines de rechange.
Mais il faut avouer que les mines ne s’usent pas trop vite. Heureusement.

Conclusion :

Ce que j’ai aimé :

  • La conception générale du produit.
  • La possibilité d’écrire sur des surfaces « critiques ».
  • La possibilité d’utiliser une mine jaune pour les surfaces sombres…
  • Le taille-mine intégré.
  • La qualité de fabrication et le choix des matériaux utilisés.

Ce que j’ai moins aimé :

  • Pas grand chose… à part peut-être le prix.
    Mais tout bon produit se paie.. et, finalement, ce n’est pas excessif au regard de la qualité de l’objet..

Bref, si vous cherchez un système pour tracer ou écrire qui se rendra vite indispensable, cet objet est fait pour vous !

Note : le Pica-Dry Longlife est disponible sur Amazon.fr.
On peut aussi acheter un set complet avec une boite de mines de rechange incluse.

10 réflexions au sujet de « Le crayon ultime du bricoleur : Pica-Dry Longlife »

    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Yves,

      Et bien, avec ça, tu seras paré pour un bout de temps ! 🙂
      A ce propos, on trouve également ce type de produit chez certains revendeurs pro.. mais il faut les trouver.

      Bonne réception et bon travail,

      Alex

      Note : pour ceux qui cherchent à acheter ce crayon, il est également en vente sur Amazon.de au prix de 7,40 eur.

      Répondre
  1. ThReM

    Aller hop !!

    Tu m’as donné envie, j’ai commandé le kit donné en lien sur Amazon avec des mines de couleurs en sus !

    Le lien de Yves est moins cher … mais 15€ de frais de port :/

    Hâte de le recevoir 🙂

    Répondre
      1. ThReM

        Un copain menuisier agenceur m’avait donné un crayon Berner un peu du même type avec des mines plus grosses et avec une consistance comme les crayon en cire crayola, mais je l’ai perdu :/

        Il était très pratique pour marquer la faience notamment.

        Je reviendrai mettre un petit com sur mon impression à réception (bon là c’est plus mon aspi festool CTM 36 AC que j’attend avec impatience …)

        Répondre
  2. Zorglups

    Je l’utilise depuis quelques années et l’ai tout le temps dans la petite pochette qui est souvent accolée à la poche pour mètre pliant.
    Ce porte mine est fantastique.
    Quelques astuces:
    – A la longue, il finit par bloquer. C’est dû au fait qu’ayant la tête en bas, la crasse a tendance à venir se loger entre les parties mobiles faisant avancer la mine. Le nettoyage n’est pas évident. J’ai découvert avec le temps que quand la mine ne veut pas sortir, appuyer très légèrement dessus entre chaque pression sur le bouton vert la faisait sortir normalement.
    – A la longue aussi, la crasse finit par s’agglutiner dans le capuchon (là où il y a un petit taille crayon). Le porte mine a alors tendance à ne plus tenir dans le capuchon et on risque de le perdre. Si on insiste pour le faire rentrer « de force », au mieux, on fait rentrer la mine, ce qui est pénible. Pour nettoyer le capuchon, j’utilise une toute fine mèche, ou une tige métallique dure et fine. Ensuite, un coup de souflette et c’est reparti pour quelques mois.
    – Les mines de couleur sont en fait prévues pour tracer sur de la tôle.
    – Attention que les mines de rechange sont fragiles (et chères). Je les gardais dans ma boite à outils, bien à plat, et les ai retrouvées « en 1000 morceaux ». Je trouve que cet emballage les garde en meilleure forme.

    Si je perds mon Pica-Dry, je pense que j’essaierai un Lyra Dry qui semble plus rudimentaire mais devrait être plus facile à nettoyer et devrait moins souffrir des problèmes soulevés au début de mon commentaire.

    Un grand merci pour vos publications !!!

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Merci pour ton avis et tes suggestions.
      De mon côté, je n’ai pas de souci particulier avec mon Pica Dry que je possède depuis maintenant quelques années, mais j’avoue que je ne l’utilise pas tous les jours, et quasi exclusivement pour « travailler le bois ». 🙂

      Répondre
      1. Zorglups

        Pour tout dire, je viens de terminer de retaper un étage d’une vieille maison (dans la région de Ohey) et il y a eu de la poussière, du bois, du ciment, du plâtre et beaucoup d’argile.
        Je ne peux donc pas lui en vouloir.
        Mon commentaire aidera peut-être ceux qui comme moi, finissent par se retrouver avec un Pica Dry grippé 🙂

        Répondre
  3. Norbeol67

    Pour se qui habite près de l’Allemagne (Strasbourg,…) il y a le Bauhaus à Offenbourg qui le vends 8€ environ seul.
    Les mines pour 7€-8€ environ (mines graphite ou de couleurs)
    L’avantages c’est qu’il y a pas de frais de port

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *