Les (super) maillets Halder

Tous les bricoleurs possèdent, dans leur caisse à outils, au moins un marteau. Si on part du principe qu’un menuisier a d’abord été un bricoleur, cela signifie qu’il aura de facto, et a priori, un marteau à sa disposition pour travailler le bois.

Cependant, quand on commence à s’intéresser au domaine de la menuiserie, et plus particulièrement à la fabrication de meubles en bois, on se rend compte que les clous font rarement partie des techniques d’assemblage. On utilisera plutôt de la colle à bois avec des tourillons, des lamelles, des DOMINO ou, mieux, des queues d’aronde ! Dans tous les cas, le marteau ne servira pas à grand chose et sera rapidement remplacé par… un maillet !

Il y a quelques mois, je me suis rendu dans un grand salon de l’outillage à Cologne (DE) où j’ai découvert certains fabricants comme la société Erwin HALDER KG qui conçoit et distribue des produits plutôt intéressants. Cette dernière présentait, sur son stand, des maillets qui m’ont tout de suite attiré. J’ai joué franc-jeu et j’ai demandé à un responsable s’il était possible de présenter un ou deux produit(s) de leur gamme sur TravaillerLeBois.com. La marque a été réceptive et j’ai eu la chance d’en recevoir quelques exemplaires ! 🙂

Voici les « échantillons » reçus, avec le catalogue du fabricant.

Maillets HALDER

Mais avant de parler de ces maillets, j’avais envie de vous présenter rapidement les deux outils que j’utilisais jusqu’à présent.

Mon (vieux) marteau :

Marteau

Il s’agit, ici, d’un marteau que j’ai sans doute dû piquer à mon père.  🙂

Vous le connaissez tous (le marteau, pas mon père…) puisque c’est un des premiers outils qu’on achète tous. Il est utile, par exemple, pour installer des petits cadres au mur…

Marteau

Le côté plus fin sert à être plus précis ou (et c’est du vécu…) à taper à côté !   🙂

Marteau

Mon (premier) maillet :

Maillet nylon Peddinghaus

Quand j’ai commencé à travailler le bois, je me suis intéressé aux maillets et j’ai acheté, dans une GSB (Grande Surface Bricolage) un maillet avec des embouts en nylon. J’ai pas mal utilisé ce modèle… avec, néanmoins, un « martyr » pour éviter d’abîmer les surfaces que j’assemblais.

Maillet nylon Peddinghaus

Me voici donc, maintenant, en possession d’autres modèles, tous différents.

Maillets HALDER

Quelles sont leurs spécificités ou leurs intérêts ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Le maillet SIMPLEX

Best-seller des maillets Halder, le modèle SIMPLEX est vraiment LE maillet configurable sur mesure.
Ce modèle est toujours composé :

  • d’un manche ;
  • d’un boîtier ;
  • d’embouts interchangeables.

Sachant que chacun de ces éléments est disponible en différents matériaux afin de répondre à des exigences ou des utilisations spécifiques.

J’ai reçu, de la part d’Halder, deux exemplaires différents avec comme points communs le manche et un embout blanc.

Maillet HALDER Simplex

Le premier modèle est celui qui m’avait attiré sur le stand de la foire de Cologne.

Maillet HALDER Simplex

Acheter sur Amazon.fr

Il possède un manche en bois verni de forme ergonomique ainsi qu’un boîtier en aluminium.

La spécificité de l’aluminium est d’être résistant tout en étant très léger ; ce qui permet de mieux maitriser sa force de frappe. Particulièrement recommandé pour le travail sur des surfaces délicates, par exemple.

Maillet HALDER Simplex

L’embout blanc « super plastik » offre une dureté moyenne mais durable et surtout non abrasive, ce qui en fait l’embout polyvalent par excellence.

Il peut, bien sûr, être utilisé en menuiserie mais aussi dans des domaines aussi variés que le pavage, le montage d’échafaudages, la construction de clôtures, etc.

Maillet HALDER Simplex

L’autre embout, bleu, est en TPE (ndlr : un élastomère thermoplastique) souple.

Très doux, il propose surtout de frapper sans marquage, ce qui, vous l’aurez deviné, le rend particulièrement intéressant pour la construction de meubles par exemple !  🙂

Maillet HALDER Simplex

Je reviens sur le boîtier. Celui-ci est en deux parties et assemblé à l’aide d’un boulon.

Maillet HALDER Simplex

Il se démonte donc, très facilement, avec une clé à 6 pans.

Maillet HALDER Simplex

Le maillet démonté :

Maillet HALDER Simplex

Remarquez les détails de fabrication comme ces mâchoires travaillées qui permettent de bloquer, et donc maintenir, parfaitement les embouts.

Maillet HALDER Simplex

Etant donné que l’embout bleu est plutôt « mou », le fabricant a pensé à placer une petite pièce de bois à l’intérieur. La tenue est donc assurée !

Maillet HALDER Simplex

A noter que le raccord avec le manche est, lui aussi, pourvu d’une mâchoire garantissant une solidarité des deux pièces.

Maillet HALDER Simplex

Je parlais de la spécificité de l’embout souple… Jugez par vous-même avec la photo ci-dessous.
Sachant que j’ai frappé la planche de bois avec la même puissance, et la même inclinaison.

Maillets pour le travail du bois

On continue avec le deuxième modèle SIMPLEX reçu.

Maillet HALDER Simplex

Acheter sur Amazon.fr

Première différence : le matériaux utilisé pour le boîtier du maillet.
Alors que le premier était en aluminium, le second est en fonte malléable.
Attention, ça ne veut pas dire qu’il est « mou »… Il est surtout plus lourd.

Maillet HALDER Simplex

Ce maillet paraît plus petit alors que, et c’est la deuxième différence, c’est juste la taille (ou plutôt le diamètre) des embouts qui change. On parle de Ø 50 mm à gauche et Ø 40 mm à droite.

Maillet HALDER Simplex

L’intérêt ? Une surface de frappe plus large (pour le modèle en Ø 50 mm), donc répartie différemment et, il faut l’avouer, une « tolérance » à l’imprécision plus grande.

A contrario, le modèle en Ø 40 mm sera plus adapté pour des travaux nécessitant une meilleure précision.

Maillet HALDER Simplex

L’embout blanc est le même que le première modèle (en plastique mi-dur).

Maillet HALDER Simplex

Tandis que l’autre, noir cette fois-ci, est en caoutchouc (lui aussi, mi-dur).
La différence avec le blanc ? Plus souple et plus amortissant.

Maillet HALDER Simplex

Le système d’assemblage du corps est exactement pareil que pour l’autre maillet.

Maillet HALDER Simplex

Petit complément d’information : la gamme des embouts SIMPLEX est assez large et propose une réponse à de nombreuses situations. Je vous invite à consulter le catalogue complet de la marque que je partage en fin d’article.

Gamme des embouts SIMPLEX Halder

Crédit photos : © Halder

Le maillet BASEPLEX

HALDER m’a également fourni un modèle de sa gamme BASEPLEX.

Maillet HALDER Baseplex

Acheter sur Amazon.fr

Le boîtier est, ici, différent et n’offre pas de système de démontage par boulon comme sur les modèles SIMPLEX.

Maillet HALDER Baseplex

Même chose pour le manche qui est toujours en bois (et de conception ergonomique) mais beaucoup plus gros.

Maillet HALDER Baseplex

Photo comparative de la différence de diamètre :

Maillet HALDER Baseplex

Ce manche, ressemblant plus à celui d’une masse, propose une prise en main différente (je n’ai pas dit meilleure…) qui améliorera surtout la puissance de force de frappe.

Maillet HALDER Baseplex

Le boîtier du BASEPLEX est en « Zamak » (ndlr : un alliage de zinc)

Maillet HALDER Baseplex

Sur ce modèle, les embouts sont rouges, en acétate de cellulose. Ce matériaux est dur mais surtout résistant à l’huile et à la graisse ; ce qui en fait un embout particulièrement adapté pour les travaux de réparation ou de maintenance (notamment dans le domaine mécanique).

Maillet HALDER Baseplex

Les embouts du maillet BASEPLEX sont également interchangeables. Une fois abimé, il faut mettre l’embout dans un étau et tirer sur le manche afin de le déloger.

Avec un maillet comme celui-ci, on peut frapper fort.
Le port de lunettes de protection est donc recommandé par le fabricant directement !  🙂

Maillet HALDER Baseplex

Exemple d’utilisation :

Maillet HALDER Baseplex

Crédit photo : © Halder

Le maillet SECURAL

Le dernier modèle reçu est vraiment différent mais très intéressant également.

Maillet HALDER Secural

Acheter sur Amazon.fr

D’abord son manche et sa tête sont issus d’une seule pièce d’acier.

Maillet HALDER Secural

Le manche (toujours ergonomique) est en caoutchouc strié garantissant une excellente tenue.

Maillet HALDER Secural

Les embouts (toujours interchangeables) sont, ici, en polyuréthane mi-dur.

Ils ont surtout la spécificité d’être rectangulaires et légèrement débordants (afin de ne pas marquer la surface sur laquelle ils reposent) ce qui donne un maillet idéal dans les coins et sur les bords !

Maillet HALDER Secural

Grosse différence, également, par rapport aux autres modèles de la gamme de maillets HALDER, le SECURAL est «anti-rebond».

Maillet anti-rebond HALDER Secural

Comment ? Il possède, dans sa tête creuse, des billes d’acier (aussi appelées « grenailles ») qui vont se déplacer lors de la frappe, comme ceci :

Technologie anti-rebond d'un maillet Halder

Crédit photo : © Halder

Il en résulte une sorte d’inertie décalée, ce qui a pour effet d’amortir les chocs et de réellement minimiser l’effet rebond des marteaux, masses, massettes ou maillets traditionnels.

Maillet anti-rebond HALDER Secural

Ce modèle de part sa conception, est particulièrement adapté pour les travaux de menuiserie comme le parquetage, la construction et le placement de fenêtres et portes (même en PVC), la construction de meubles, etc.

Crédit photos : © Halder

Voici donc la présentation des maillets que j’ai reçus du fabricant (que je remercie).

Maillets HALDER

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous propose de jeter un oeil au catalogue dédié aux maillets Halder.

Catalogue Maillets HALDER

Conclusion

Si vous êtes encore là, c’est que ce produit vous intéresse. Alors, OUI, on pourrait croire que j’ai été payé par le fabricant pour parler de ses maillets. Mais NON, c’est parce que c’est VRAIMENT le genre d’outil que j’adore et que j’ai envie de partager sur ce blog.  🙂

Pour ma part, si je devais n’en garder qu’un, ce serait certainement le SIMPLEX avec ses embouts bleu et blanc surdimensionnés. Je le trouve très confortable, avec une bonne force de frappe, et surtout sans marquage ! Bref, l’idéal pour assembler des panneaux ou des planches en bois.

Le modèle SECURAL est aussi intéressant et sera très utile en situation de chantier.

Maillets HALDER

Nous sommes, notamment avec le maillet SIMPLEX, en présence d’outils évolutifs, qui peuvent aussi être « réparés » facilement puisque chaque élément est remplaçable/interchangeable.

Bref, je suis conquis. Je crois que les maillets sont, avec les établis (j’adooooore les établis 🙂 ) parmi les outils que je préfère.

Si vous souhaitez vous procurer un de ces maillets Halder, il vous en coûtera entre 25 et 50 euros selon le modèle.
Je vous invite à vous rendre chez votre revendeur préféré (mais un minimum spécialisé quand même…) ou à regarder sur Amazon.fr (ou Amazon.de).

J’espère que cet article vous a plu et vous aura fait découvrir quelque chose. Si c’est le cas, sans doute allez-vous maintenant vous intéresser à vos marteaux ou maillets qui sont, selon moi, indispensables dans un atelier bois.

Si vous souhaitez une vidéo de démonstration, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire.

A bientôt, pour d’autres présentations d’outils, sur TravaillerLeBois.com !  😉

Acheter maillet Halder Simplex sur Amazon.frAcheter maillet Halder Simplex sur Amazon.frAcheter maillet Halder Baseplex sur Amazon.frAcheter maillet Halder Secural sur Amazon.fr

 

24 réflexions au sujet de « Les (super) maillets Halder »

  1. Paps

    Bonjour Alexandre,

    Joli travail de recherche sur les matériels et la technique. Mais (car il y a toujours un MAIS) un boulon est l’assemblage d’une vis et d’un écrou.

    paps

    Répondre
      1. Seb

        Disons que d’habitude je ne relève par ce genre de choses mais tes articles sont très précis et détaillés donc je pense que tu n’es pas contre ce type de remarques 🙂
        Très bon site et tout cas. Bravo

        Répondre
  2. L'atelier de Gaetan

    Tout simplement génial ! J’ai hâte de découvrir cette marque.
    Pour cela je vais commander la malette complette de la marque !

    Merci pour cet article je l’attendais avec impatience, mais je t’avoue que je reste sur ma faim
    Je vais donc commander rapidement

    Répondre
  3. Adrien

    Salut,

    Article intéressant sur un produit que je ne connaissais pas. Petite question, quand tu dis il ne marquent pas tu signifies ils n’enfoncent pas le bois, mais marquent t ils de par leur couleur (noire bleue..)? … j’ai un maillet caoutchouc c’est une horreur des que la frappe est tangentielle… le bois est marqué de noir …

    Est ce le cas pour ces outils?

    Merci
    Adrien

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Adrien,
      Si tu choisis un embout bleu (en TPE), tu n’auras aucune marque.
      Je n’ai pas essayé avec le noir, je le ferai à l’occasion. 😉
      Merci pour ta visite et ton message,
      Alex

      Répondre
  4. ThReM

    J’ai un WIHA anti-rebond, c’est absolument fantastique. Notamment pour ajuster des plans de travail après collage (ajustement du désaffleur). Ca permet de frapper fort, sans marque et sans reprendre l’outil dans la tronche.

    Je recommande d’en avoir un, les Halder ont l’air très bien aussi.

    Merci pour ce bel article.

    Répondre
  5. Gabrielle zipolini

    Mon mari a aussi tout ce matériel. Il ne se sert pas de tout tous les jours, mais de façon assez fréquente quand même. Il aime beaucoup vous lire !
    Bonne continuation 🙂

    Répondre
  6. Eva Lopez

    Bonjour,
    Très bon article, j’ai la chance personnellement d’avoir un mari menuisier, donc j’ai tout ce qui me faut dans la caisse à outils de la maison. 🙂
    Bonne continuation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *