L’utilité d’un compresseur d’air dans un atelier bois

Dans les ateliers de bricoleurs avertis, on retrouve souvent un compresseur d’air sous l’établi. Certains doivent certainement se poser la question : quelle est l’utilité d’un tel outil pour les personnes travaillant le bois ?

compresseur atelier travail bois

En effet, un compresseur d’air est généralement utilisé dans le domaine de l’automobile pour gonfler et ajuster la pression des pneus, ou encore pour faire fonctionner des outils pneumatiques telles des clés à chocs, etc. Mais il peut, cependant, également s’avérer particulièrement utile pour d’autres tâches que je vais vous décrire plus bas.

Tout d’abord, et sans rentrer dans les détails techniques, un bref rappel de son principe de fonctionnement : grâce à un moteur électrique, le compresseur va aspirer l’air de son environnement, le comprimer par un (ou plusieurs) piston(s), le stocker dans sa cuve et enfin restituer cet air sous pression.
A noter qu’il existe également des compresseurs « thermiques », mais ceux-ci sont plutôt réservés à des usages industriels…

Mais revenons au sujet de l’article, à savoir l’intérêt d’un compresseur d’air dans un atelier bois.

L’air comprimé va pouvoir servir à :

Clouer : en branchant une cloueuse (ou agrafeuse) pneumatique, on va pouvoir assembler ou maintenir des pièces de bois entre elles (pendant un collage, notamment) , mais aussi fixer du lambris, des plinthes ; ou encore clouer un plancher en bois.

cloueur pneumatique bosch gsk 50Cloueuse pneumatique Bosch GSK 50

L’avantage de ce type d’outil, c’est que les clous utilisés ont des têtes très fines, quasi invisibles une fois dans le bois.

Poncer : peu connue mais très performante, une ponceuse pneumatique est un outil intéressant pour le bricoleur amené à effectuer régulièrement de longues séances de ponçage. Avantages ? Elle est souvent très légère, puissante mais surtout… elle ne chauffe pas !

ponceuse orbitale pneumatique mirka ceros 650 cvPonceuse orbitale pneumatique Mirka Ceros 650CV

Attention, si le rendement d’une telle machine est un atout, elle n’est, par contre, pas très appropriée pour le ponçage des chants et des angles. De plus, l’utilisation de ce type d’outil requiert un compresseur relativement onéreux…

Peindre : avec un pistolet à peinture, vous allez pouvoir envisager de (re)peindre des meubles ou encore appliquer une lasure. Il faudra, par contre ici, utiliser un modèle avec grand réservoir et un débit réel (restitué) important afin de pouvoir appliquer la peinture en continu et d’éviter les « trous » d’air.

peindre pistolet pneumatique

Note : pour un usage plus aisé et un rendu plus sûr, il existe aussi des stations autonomes de peinture « basse pression ».

Nettoyer : et c’est sans doute l’application la plus facile d’un compresseur d’air. On y branche une « soufflette » et.. on chasse la poussière et autres saletés dans les endroits les plus inaccessibles !

compresseur d'air atelier nettoyer filtre aspirateur

Personnellement, je me sers souvent de mon compresseur pour nettoyer le sac ou le filtre de l’aspirateur, pour enlever les copeaux de ma scie à onglet mais également pour le dépoussiérage de mes vêtements de travail après une séance de sciage ou de ponçage.

Note : certains restaurateurs de meubles utilisent un pistolet à sabler pour faire du sablage à sec, et donc du décapage. Cette technique est relativement efficace mais trop agressive à mon goût sur du bois. Plutôt à réserver pour sabler du métal…

Conclusion :

Si vous n’en avez pas et que vous envisagez d’acheter un compresseur d’air, vous constaterez qu’il en existe de toutes tailles… mais surtout tous les prix. Le prix d’un compresseur dépend de son utilisation, de sa taille, de son alimentation et de sa puissance.

Personnellement, je vous conseille d’investir dans un modèle électrique avec une cuve de minimum 50 ou 100L. Essayez également de privilégier un modèle à 2 cylindres avec un débit d’air correct (idéalement entre 150 et 200 L/min). Mais choisissez surtout un modèle adapté à votre utilisation !

Le petit compresseur Michelin MB24 qui se trouve sur la photo en début d’article convient très bien pour l’utilisation de la soufflette (nettoyage) ou pour le gonflage des pneus mais il ne faut pas lui en demander beaucoup plus…

Quant à ceux qui possèdent déjà un compresseur et qui cherchent une cloueuse pneumatique, Amazon propose un modèle pas cher qui semble assez appréciée (à voir les commentaires sur le site). Les bricoleurs plus exigeants choisiront plutôt un modèle plus professionnel (comme illustré plus haut) : la cloueuse Bosch GSK 50.

Bon bricolage !

 

6 réflexions au sujet de « L’utilité d’un compresseur d’air dans un atelier bois »

  1. noebus86

    slt l’Ami
    ayant repris à bricoler que depuis quelques temps ( et oui de graves Pb de santé !!! Greffe rénale )
    je m’équipe au mieux , donc ma ? et la suivante : pourrait-tu me donné le nom et éventuellement la marque
    des système de blocages sur plateau que l’on voit sur la première photo !!!
    cordialement merci
    jean Philippe du MB

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Jean-Philippe,
      Ce sont des serre-joints Festool MFT-SP.
      Ils sont extrêmement pratiques car ils permettent de bloquer une pièce sans être « dans le chemin ».
      On peut aussi se servir de la partie B comme butée sur un établi…
      Leur faible épaisseur permet aussi de ne pas gêner quand on ponce un morceau de bois, par exemple.
      Ca coûte une centaine d’euros (la paire), tu peux les trouver sur Amazon.fr.
      Mais ils sont nettement moins chers sur Amazon.de. 😉
      Merci pour ta visite,
      Alex

      Répondre
      1. noebus86

        bsr Alex
        je te re-merci pour l’info 😉
        et effectivement ils me paressent très pratiques , il sont inscrit en haut de ma liste d’investissement 😀
        vu que je suis limité question place je lorgne sur un Etabli  » Walko  » mais là il va falloir que je trouve un revendeur ou j’habite !!! donc ca c’est pas encore gagné…

        Répondre
  2. kastaca

    Bonjour Alex,

    Est ce que tu utilise ton Michelin MB24 avec ton cloueur BOSTITCH BT1855-E ou bien tu a du opter pour un modèle de compresseur plus puissant ?

    Merci d’avance,

    PS : Bravo pour ton site 😉

    Répondre
  3. punk_sportif

    Salut,

    Quand je bossais dans une usine qui fabriquait des lames de parquet, au début on se servait de soufflette pour nettoyer les machines. Puis ca nous a été interdit car ca mettait en suspension plein de particule fine de sciure de bois dans l’air. Et c’est cancérigène de respirer ces particules.

    Donc, c’est sur qu’on n’est pas à temps plein dans nos ateliers, mais n’hésiter pas à porter un masque quand vous vous servez de soufflette.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *