Le poussoir de sécurité GRR-RIPPER

Quand on commence à travailler le bois de manière un peu plus « sérieuse », on investit souvent dans des machines plus imposantes, autrement appelées machines stationnaires.

Ces (gros) outils changent notre manière de travailler puisque, contrairement à l’électroportatif, on vient usiner les pièces sur la machine et non l’inverse.

Mais qui dit approcher une pièce, dit avoir les mains nues (et les doigts) à proximité du système de coupe et une lame de scie qui tourne à 3.000tr/min, ou encore une toupie qui tourne à 10.000 tr/min, et bien… cela ne pardonne aucune erreur !

Alors si rien ne remplacera jamais la prudence et, surtout, l’expérience, il existe certains outils très pratiques qui, comme celui que je vais vous présenter ci-après, permettent de travailler de manière plus sécurisée.

Vous le savez, je possède, entre autres, une scie sur table Bosch GTS 10 XC (présentée dans cet article); et bien je l’utilise quasi exclusivement avec un poussoir de sécurité : le GRR-RIPPER de la société américaine Micro Jig.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Cet outil particulier est fourni dans une boîte cartonnée, illustrée avec quelques exemples d’utilisations ainsi que les (nombreux) atouts du GRR-RIPPER…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Déballage

Le GRR-RIPPER a été conçu et fabriqué par une société « dans l’air du temps ».
L’emballage contient, ainsi, un DVD qui présente l’outil de manière très complète !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

En dessous du DVD, on retrouve le mode d’emploi et… le GRR-RIPPER en pièces détachées.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

J’avoue que, quand j’ai commencé à déballer les pièces, je me suis un peu demandé où j’allais..
Cela fait quand même beaucoup de morceaux de plastique (même s’il s’agit de plastique apparemment très solide) !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

A noter que le mode d’emploi est identique pour les deux modèles de GRR-RIPPER proposés par le fabricant : le GR-100 (basique) et le plus évolué GR-200 (présenté ici).

Micro Jig a pensé à tout et fournit deux sachets distincts : un rouge qui servira au montage de la version GR-100 et un bleu pour installer les accessoires supplémentaires qui formeront au final… le GR-200.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Le mode d’emploi est traduit en plusieurs langues.. dont le Français !  🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Les fonctions principales sont décrites dans le manuel…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Montage

Revenons au mode d’emploi, et aux fameux sachets colorés.
Comme le modèle dont je dispose est le GR-200, j’ai donc un sachet rouge mais aussi un bleu !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Même s’il y a beaucoup de pièces, le mode d’emploi est bien illustré et très bien détaillé.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On commence par ouvrir le sachet rouge et, pour cela, il est nécessaire de disposer de bon matériel.  🙂  J’utilise donc ma petite paire de ciseaux… Bessey (s’il vous plaît) !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Ceux qui ont déjà monté des meubles IKEA comprennent l’intérêt de la photo ci-dessous…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Allez, c’est parti !   😉

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Quand je vous disais que c’est bien expliqué, il suffit de suivre (calmement) les étapes une à une, tout simplement.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Le seul outil donc vous aurez besoin est un tournevis cruciforme (non fourni).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

La poignée est maintenant installée. Petit test de prise en main… excellente !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Mais passons à l’étape suivante, l’installation du « pied central ».

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Ca se monte…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Maintenant, les pieds latéraux :

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On doit placer, ici, des petits joints toriques qui seront en contact avec les inserts en cuivre présents sur le corps de l’outil.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Un coup de tournevis…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

… et voilà les deux pieds latéraux installés ; ça commence à ressembler à un poussoir !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Du premier sachet (rouge), il ne reste que quelques pièces…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

…dont les vis moletées qui servent à fixer le support d’équilibrage.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Une derrière, une devant…. Remarquez que ces vis sont conçues (comme les vertes que l’on peut voir sur la photo ci-dessous) de manière à être serrées/déserrées sans aucun outil.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Et voilà, la première partie du montage est terminée.
On a donc, maintenant, un GRR-RIPPER GR-100.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Sur la vue ci-dessous, vous pouvez voir la surface d’appui du poussoir GR-100 qui est principalement constituée de bandes en caoutchouc vert (très) antidérapant.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Mais pour obtenir un GR-200, il reste encore quelques pièces à assembler, j’ouvre donc le (deuxième) sachet bleu. Vous suivez ?  🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Sous le support d’équilibrage, on installe une plaque de stabilisation (oui, je sais, c’est très technique et répétitif… mais ce sont les termes exacts du manuel d’utilisation).  🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

A noter que j’avais du mal avec une vis moletée, un petit coup de WD-40 et ça rentre tout seul !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On y est presque…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Dernière étape : l’espaceur réglable.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Celui-ci est fixé aux inserts en cuivre des pieds latéraux, toujours de la même manière (avec le petit joint torique, etc.).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On serre…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Et c’est monté !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

L’outil, avec tous ses accessoires, est quand même assez imposant, même si la prise en main — grâce à la poignée sur-dimensionnée — est, encore une fois, vraiment excellente !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

La surface d’appui totale du GR-RIPPER GR-200 est relativement importante…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Petit outil… qui en impose, non ?

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Utilisation

Après ce montage détaillé, je vous sens trépigner d’impatience… mais va-t-on (enfin) voir comment s’en servir ?  🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Sur la photo ci-après, le GRR-RIPPER est utilisé comme simple poussoir.
Grâce à ses tampons antidérapants striés, il permet de déplacer la planche de bois de manière sûre et précise.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Mais c’est quand on utilise la scie sans le capot de protection que l’outil prend tout son intérêt…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Dans l’exemple ci-dessous, nous allons couper la planche en maintenant les éléments coupés pendant TOUTE l’opération, de manière sûre.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Je commence par régler la position du pied central…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

…en le déplaçant vers la droite.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

De cette manière, le « pont » formé permet de laisser passer le dessus de la lame sous l’outil.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On y va ?

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Vidéo :

Et voilà le résultat, en sachant que, pendant toute l’opération, j’ai exercé une pression sur les deux parties de la planche. Impossible, donc, d’avoir ce qu’on appelle un phénomène de « kick-back » (rejet de la pièce coupée), bien connu des utilisateurs de ce genre de machine.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Les deux pièces sont parfaitement coupées, de manière sécurisée.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Vous me direz : ça, on peut le faire sans trop de difficulté..!
Mais que diriez-vous de couper un morceau de seulement 1cm de large ?

Scie sur table Bosch GTS 10 XC

Tout d’abord, et dans ce cas-ci, impossible d’utiliser le capot de protection avec le guide parallèle (à moins d’utiliser une extension spécifique…) mais, surtout, il est très difficile de sécuriser la pièce qui sera coupée et qui, au final, pourrait être projetée en arrière en fin de coupe (kick-back).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On règle donc le GRR-RIPPER pour que la lame passe bien « sous le pont »… (important et à vérifier après chaque réglage).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

C’est parti.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Vidéo :

Et ça passe sans aucun problème !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

J’obtiens donc une petite languette d’1cm de large.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On peut faire la même opération avec un tasseau (plus épais).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Sauf que le poussoir « simple » n’est pas très stable en l’état…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

On ajoute donc le support d’équilibrage et la plaque de stabilisation pour, au final, avoir quelque chose d’un peu encombrant mais qui met en confiance !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Le même principe que plus haut, donc (on vérifie que la lame passe bien…).

Remarque : les plus avertis d’entre-vous auront remarqué que ce tasseau n’est pas dégauchi…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Vidéo :

Et la coupe se déroule sans aucune difficulté !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Pas mal, non ?

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

C’est tellement facile que je me décide à refaire l’opération dans la foulée…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Vidéo :

Il faut bien s’imaginer que la main tient fermement le GRR-RIPPER, tout en effectuant une pression sur la pièce à travailler, ce qui rend l’utilisateur confiant. Celui-ci se concentre sur l’usinage sans trop stresser…

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Oh les belles planchettes !  🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Le GRR-RIPPER offre une foule de possibilités d’utilisation, comme c’est le cas ci-dessous avec une défonceuse sous table (imaginez qu’il y a une fraise au milieu du trou rouge… 🙂 ).

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Même chose pour un rainurage :

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

Ou encore comme poussoir sur une dégauchisseuse !

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER

A noter que, dans ce cas-ci, il est préférable d’avoir 2 GRR-RIPPER, afin d’utiliser la technique du « saute-mouton » et faire avancer la pièce de manière continue (sans interruption).

GRR-RIP BLOCK

Je ne serais pas complet en omettant de vous présenter le petit frère du GRR-RIPPER : le GRR-RIP BLOCK.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIP Block

Il s’agit, ici, d’un poussoir beaucoup plus simple, avec un large revêtement antidérapant sous l’outil.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIP Block

Le prise en main est tout aussi excellente, et permet de maintenir une pression idéale sur la pièce à usiner.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIP Block

Ce modèle possède, par contre, un système de butées rabattables, très bien conçu également.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIP Block

Les petits parties mobiles redescendent automatiquement pour venir bloquer la pièce à usiner : génial !   🙂

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIP Block

J’ai déjà utilisé ce GRR-RIP BLOCK lors de la réalisation d’une table pliante pour apéro pique-nique, ainsi que dans la fabrication d’un lit de poupée en bois.

Conclusion

Alors, je sais que certains d’entre-vous doivent penser «Tout cela, c’est du marketing !».
D’autres avanceront qu’il est très facile de se fabriquer des poussoirs DIY…

Si vous êtes passionné du travail du bois et que, comme moi, vous avez quelques appréhensions à utiliser certaines (grosses) machines telle une scie sous table, je pense que vous devriez vous intéresser à ce type d’outil.

Poussoir de sécurité Micro Jig GRR-RIPPER et RIP Block

Car, oui, on pourrait en fabriquer soi-même mais, vous l’avez vu, la construction n’est pas simpliste et les nombreux réglages qu’offre, au final, le GRR-RIPPER de Micro Jig permettent de s’adapter facilement à de nombreuses situations.

Ces outils (aussi bien le GRR-RIPPER que le GRR-RIP BLOCK) peuvent être utilisés avec une scie sur table, une défonceuse sous table (ou toupie), une scie à ruban, etc. bref, toutes sortes de machines d’atelier.

Enfin, bref, vous avez compris que je suis convaincu !

Où se procurer les GRR-RIPPER ? On les trouve chez certains détaillants spécialisés, ou sur eBay.

J’espère que cet article vous a plu.
A bientôt, pour d’autres présentations, sur TravaillerLeBois.com !  🙂

 

13 réflexions au sujet de « Le poussoir de sécurité GRR-RIPPER »

  1. Nicolas Garcia

    Top ! Moi qui ai souvent une appréhension a aborder ce genre de machine je pense que ce poussoir est très bien !

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Nicolas,
      J’ai, moi aussi, des appréhensions avec ce genre de machine et c’est clair qu’avoir un bloc de plastique entre la pièce et mes mains me rassure…
      Merci pour ta visite. 😉
      Alex

      Répondre
  2. Vincent GUEGUEN

    Bonjour,

    Sympa comme présentation et comme accessoire.
    Le jour ou je saute le pas et achète du stationnaire, je me souviendrais de cette présentation 😉

    Vincent

    Répondre
  3. NicoB

    Bonjour,
    merci pour cet article très détaillé, il y a longtemps que je lorgne sur cet accessoire qui sécurise énormément le travail.
    La seule question, est où l’acheter précisément ? En effet, sur Ebay, les vendeurs sont situés aux Etats Unis, cela a-t-il une incidence sur la livraison et d’éventuelles taxe de douanes ?
    Merci

    Répondre
  4. Jeplor

    Bonjour,
    Heureux propriétaire d’une scie sur table Dewalt 745, j’ai fait l’acquisition d’un GR RIPPER il y a 2 ans et je dois avouer qu’il a su s’imposer comme outil indispensable. Seul bémol, non abordé dans le sujet ci dessus, en cas de sciage de pièces de bois assez longues, il est nécessaire d’avoir DEUX systèmes pour bien contrôler la pièce, sauf à faire des acrobaties peu sécuritaires. Mais Micro Jig ne donne pas ses rippers et les prix chez les revendeurs varient du simple au double ( Ebay 180 € !!!???). Je sais que nos doigts n’ont pas de prix, mais ceci n’explique pas de tels écarts. L’extension en RIPPER 200 ne me semble pas indispensable.
    merci à Alex pour cet article très détaillé

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut,
      J’ai précisé qu’il fallait, de préférence, 2 GRR-RIPPER pour dégauchir de longues pièces :

      A noter que, dans ce cas-ci, il est préférable d’avoir 2 GRR-RIPPER, afin d’utiliser la technique du « saute-mouton » et faire avancer la pièce de manière continue (sans interruption).

      Ceci est également valable pour le sciage, bien entendu.. 😉
      Merci pour ta visite et ton commentaire !
      Alex

      Répondre
  5. delannoy

    Aprés avoir vu cet article sur le GRR-RIPPER, je me suis décidé à en commander . il est en promo chez HM Diffusion au prix de 75 €. Toutefois et « au cas ou », où trouver le 200 ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *