La ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

J’ai découvert la marque allemande d’outillage Festool par la (célèbre) scie plongeante TS 55 et…. par la ponceuse ROTEX RO 150.

Cette dernière, d’un gabarit relativement imposant, est, selon moi, l’une des ponceuses les plus polyvalentes sur le marché car elle permet trois choses : le ponçage dégrossissant, le ponçage fin et le polissage.

Pour info, le nom « ROTEX » est issu de la principale caractéristique de cette machine : le mouvement « roto-excentrique ».

J’y reviendrai plus loin, commençons par la présentation de l’outil !   🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

J’ai choisi la RO 150 en version « Plus », c’est à dire fournie dans un systainer (et pas dans un emballage carton…). Certains sont pour, d’autres contre ; pour ma part, je trouve que le système de systainer est très pratique pour le rangement des outils.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Comme à l’habitude chez Festool, on retrouve, sur le couvercle intérieur du systainer, une photo de la machine et ses accessoires rangés. C’est con, c’est simple, mais c’est bien utile !

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

La version « Plus » est constituée de :

  • un SYSTAINER SYS 3 T-LOC
  • la machine
  • une poignée supplémentaire
  • un capot protecteur
  • un cable « plug it »
  • un disque abrasif (type « Granat »)
  • Le manuel d’utilisation et la carte de garantie « All inclusive ».

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

La bête :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

La poignée supplémentaire peut être attachée à gauche ou à droite de la machine, selon que l’on soit gaucher ou droitier.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Elle permet de tenir fermement la machine à deux mains, ce qui peut être utile en cas de ponçage en mode « ROTEX », très efficace mais exigeant en tenue…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le capot protecteur s’insère en se clipsant sur le devant l’outil.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Mis en place :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Il permet de ne pas cogner le plateau de ponçage.

Intérêt triple : on n’abime par la surface perpendiculaire, on préserve le plateau de ponçage et on évite également tout rebond éventuel de l‘outil !

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

A l’arrière de la machine, on retrouve le variateur de vitesse, la prise femelle et le raccord d’aspiration.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Pour ceux qui ne connaissent pas, le système « plug it » (propre à Festool) permet de brancher sur le courant, à l’aide d’un même câble, la plupart des machines de la marque.

Un véritable gain de temps car on passe ainsi d’une machine à l’autre sans devoir déplier/ranger son câble à chaque fois..

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le raccord d’aspiration permet de relier un flexible de 27 mm (standard Festool).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Et, comme la machine possède un mode « polissage » — qui ne nécessite pas d’aspiration —, on peut retirer facilement l’adaptateur.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

On se retrouve alors avec une machine qui ressemble un peu à une meuleuse, plus habile et moins encombrante.

Remarquez le bon équilibre de celle-ci :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Sur le dessus, on retrouve 2 commandes :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

L’interrupteur marche, arrêt (I = Marche/ 0 = Arrêt)…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

… et le sélecteur de modes de ponçage (j’y reviens un peu plus bas).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le système FastFix permet de changer le patin de ponçage sans aucun outil !
Pour ce faire, on appuie sur le bouton qui permet de bloquer l‘arbre de la machine…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

… et, tout en maintenant le bouton enfoncé, on tourne le plateau afin de le libérer.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Simple, n’est-ce pas ?

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Sur la photo ci-dessous, on voit l’intérieur du système d’entrainement… et ça respire clairement la qualité !

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

A noter que le plateau fourni avec la machine est un modèle que Festool appelle « mou HT ».

Comme la marque propose, en option, un modèle « super mou » et un modèle « mou », on peut en déduire que celui d’origine est plutôt standard.  🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Sur la photo ci-dessous, on voit que la matière s’écrase… un plateau « dur » resterait plat.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

L’intérêt d’avoir un plateau (plus) rigide ? Celui-ci reste plat, n’épouse pas nécessairement la forme de la surface poncée et aura tendance à la « resurfacer » un peu.
Le plateau sera également plus résistant pour le ponçage de bordures latérales (chants), par exemple.

Sur la ROTEX 150, le plateau est de type « MULTI-JETSTREAM« . Ce système breveté fait en sorte qu’un flux d’air achemine, en permanence, les poussières de ponçage vers le canal d’aspiration le plus proche.

Résultat : moins de poussière, moins d’échauffement (et donc moins d’encrassement…) ainsi qu’une durée de vie supérieure pour les abrasifs !

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le système Velcro d’accrochage des abrasifs (plutôt classique) s’appelle « StickFix ».

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Avec tous ces trous, il n’est pas toujours évident de placer un abrasif…

Petite astuce : vous pliez l’abrasif en deux et vous positionnez correctement 2 trous qui se trouvent aux extrémités du disque.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Il suffit, ensuite, d’aplatir l’abrasif… et le tour est joué !   🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

L’abrasif est bien centré :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

La prise en main de cette ROTEX est particulièrement appréciable.

On peut la tenir comme ceci :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Ou encore par le dessus, un peu comme une ETS (autre modèle du même fabricant).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Mais, généralement, on la tiendra à deux mains, de cette manière, surtout en mode roto excentrique (ROTEX).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Mais revenons encore un peu au plateau, pour parler des modes de fonctionnement de la ponceuse.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le mode « FIN » est un mouvement de ponçage dit « excentrique », plutôt classique.
Celui-ci est conçu pour un ponçage moins puissant, pour une surface exempte de rayures.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le mode « GROS » est un mode beaucoup plus « agressif » !
Il s’agit, en fait,  d’une combinaison de mouvements rotatifs et excentriques, adaptés à un ponçage grossier (dégrossissage) et au polissage (avec pad spécifique, et sans aspiration).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Pour ceux que cela intéressent, voici un petit tableau issu du manuel d’utilisation de la machine.
On peut y voir, en fonction du travail souhaité, le mode de fonctionnement préconisé (Rotex ou excentrique), la vitesse et le type de plateau adaptés.

Ponçage Festool

En plus de l’achat de la machine, j’ai investi dans des abrasifs pour le bois.
Et pour tout ranger correctement, un systainer « fait pour », bien entendu.  🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Le set complet en RUBIN 2 : P40-60-80-100-120-150-180-220 (15x de chaque grain).

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Après cette présentation détaillée, je vous propose une petite démo.

L’idée est donc de rendre « belle » une vieille traverse de palette.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Je commence donc par le mode « GROS » (ROTEX), avec un abrasif de grain P40.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Et c’est parti…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Après quelques secondes, il n’y a plus de traces sur le bois, celui-ci est parfaitement lisse.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

C’est moins brut, non ?   🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

C’est lisse, mais le ponçage en mode roto excentrique est agressif et laisse donc des rayures/griffes.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Je commute, ensuite, en mode « FIN » (excentrique) afin d’entamer les phases de ponçages successifs.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Sachant que je suis toujours en grain P40, vous voyez la différence ?

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

L’abrasif reste parfaitement propre.. il ne manquerait plus que ça !  🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Je passe donc, ensuite, au grain P80.

Note : j’ai décidé d’utiliser un grain sur deux, soit P40-80-120-180 pour finir avec le P220.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Par contre, je suis assez étonné de la couche de poussière qui s’accumule sur l’établi, et pour cause…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

… mon aspirateur CTL MIDI est plein à craquer !!!

Aspirateur Festool CTL MIDI

Cela fait quelques mois que je ne l’ai pas vidé… il est donc (bien) rempli de sciure, copeaux et autres poussières. Le sac est vraiment dur. J’avoue que mes souvenirs de jeune papa remontent à la surface ; ça me rappelle la sensation d’un lange de bébé bien « plein ».   😀

Aspirateur Festool CTL MIDI

J’ai presque eu du mal à sortir le sac de l’aspirateur tellement il a épousé la forme de la cuve !

Aspirateur Festool CTL MIDI

Après l’avoir vidé, je compte bien le réutiliser.
Un petit coup de soufflette et c’est reparti pour un tour.

Aspirateur Festool CTL MIDI

Je vérifie qu’il fonctionne bien… c’est bon.  🙂

Aspirateur Festool CTL MIDI

Et quelle différence !
Plus aucune poussière, alors que le plateau de 150mm dépasse de la planche de bois..

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Et voilà.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Avant / après :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Toujours fascinant de voir qu’un sale morceau de bois peut devenir beau…

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Même si, bois de palette oblige, il n’est pas exempt de défauts, qui ressortent maintenant !

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Avant de clôturer, je vous propose une image comparative de tailles entre les trois modèles que je possède :  ROTEX RO 90, ETS 125 et ROTEX RO 150.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

90, 125 et 150mm de diamètre, donc.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

A propos de bois de palette, j’ai également poncé un morceau d’hêtre (toujours issu d’une palette, j’ai eu de la chance sur ce coup-là).

Avant :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Après :

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Pas mal, non ?

J’ai d’ailleurs réalisé une petite vidéo sur ce ponçage :

Assez joué, on range maintenant la machine comme il faut.

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Empilé sur le systainer d’abrasifs, la valise est prête !  🙂

Ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ

Les fidèles lecteurs du blog ont déjà vu une ROTEX RO 150 dans mes articles (notamment dans celui de la réalisation de ma table basse), je précise que je l’empruntais…

J’avais, depuis, investi dans une ROTEX RO 90 pour sa maniabilité et, surtout, sa polyvalence avec le plateau triangulaire adaptable.

J’ai également acheté une ETS 125 pour le ponçage de surfaces verticales, principalement. Mais aussi pour avoir une « petite » ponceuse légère, parfaite pour un égrenage, ou entre deux couches de laque, par exemple.

Ce que j’ai aimé :

  • Le concept « 3 outils en 1 pour le ponçage dégrossissant, le ponçage fin et le polissage ».
  • La qualité de fabrication et la robustesse de la machine.
  • La prise en main multiple.
  • Le systainer (qui permet de tout ranger parfaitement).
  • Le câble d’alimentation « plug it », amovible.
  • La garantie Festool « all inclusive » de 3 ans (incluant une assurance vol).

Ce que j’ai moins aimé :

  • Il y a parfois des machines pour lesquelles vous n’avez pas grand chose à reprocher, c’est le cas de cette RO 150 ! Certains lui reprochent un poids trop important.. C’est, je pense, le prix à payer pour des performances supérieures (mode roto excentrique).
  • Un reproche… quand même… son prix élevé !

Conclusion :

La (grosse) RO 150 me manquait, surtout pour le ponçage de grandes surfaces. J’ai, maintenant, la chance de pouvoir utiliser une machine en fonction de chaque situation !

Je vous rassure, je n’ai pas acheté une nouvelle ponceuse Festool pour poncer des palettes.  🙂
Vous verrez donc son utilisation au grès de futurs articles de réalisations.

J’espère que cette présentation vous a plue. N’hésitez pas à réagir dans les commentaires, votre expérience est aussi intéressante !

A bientôt, pour d’autres tests, sur TravaillerLeBois.com.   😉

 

33 réflexions au sujet de « La ponceuse Festool ROTEX RO 150 FEQ »

  1. Laurentjacquetvideoshow

    J’adore !! Je viens de voir ton test, il est super ! Du coup je voulias acheter la RO90 et maintenant j’hésite, c’est malin.. LOL, non s’en rire admettons que j’achète la RO 90, pour une deusieme tu me conseille une RO150 ou une autre type RTS ou DTS 400 ou une série ETS !! Je suis perdu ! HELP. Continue tu est au top !

    Répondre
      1. Laurentjacquetvideoshow

        En fait je suis un peu généraliste, je vais m’en servir surtout pour le bois, mais je suis souvent amené à m’en servir pour des travaux de peinture, deco, etc.. Par exemple poncer des portes ou escalier pour les repeindrez, poncer un peu s’enduit mais Juste un peu car j’ai deja une planex pour ca et c’est merveilleux.., etc.. Je dirais utilisation 60% bois et 40% autre (plâtre, peinture, METAL, etc..)Donc pas facile. J’attend ts conseils!
        A part ca je me demande egalement d’un point de vue aspirateur, pour les emplois citée ci dessus, plus du divers, nettoyage chantier etc.. Tu me conseil quoi, série L ou série M quel modèle ? Je souhaite un aspirateur polyvalent et impeccable du niveau aspiration. Un grand merci Alex. Amities sincères.

        Répondre
        1. Alex Auteur de l’article

          Il n’y a aucune ponceuse qui « fait tout ».
          Mais, d’après moi, les ROTEX sont parmi les plus endurantes.. donc peut-être les plus polyvalentes.
          Ceci-dit, je n’ai pas (encore) testé les nouvelles ETS. A voir.

          Pour l’aspirateur, et en tant que professionnel, tu aurais peut-être intérêt à partir sur un CTM avec une grande cuve (36 ou 48L).
          Mais ça « pique »… 🙂

          Répondre
          1. A.A.D.

            Salut.
            Je confirme personnellement le choix du CTM 36. La cuve est assez grande pour ne pas le vider ssouvent. Beaucoup de pro reviennent du 48L dixit mon disstributeur local.
            On neglige trop souvent le rejet de particules fines dans l atmosphère de travail. Il m arrive de poncer mon placo directement dans la maion sans générer de poussières.
            Ton test est vraiment complet et je partage ton avis.
            Je ferais juste un commentaire concernant les abrasifs.
            Perso je travaille avec un expert de l abrasif qui fournit du papier issu de l industrie et je trouve les festool bien en dessous du coup. Le tarif est souvent en dessous également.

        2. ThReM

          Bonjour.

          Je possède le CTM 36 AC que j’utilise sur mes chantiers, beaucoup pour ponçage de plâtre et bande placo, préparation de surface après une dépose de tapisserie etc …

          L’aspirateur est fantastique, mais si c’était à refaire, je partirai peut-être finalement sur le CTM 26 AC.
          Pour une raison toute bête : même si l’aspiration baisse en force avec le remplissage du plâtre (on se rend surtout compte de cette perte quand on aspire avec une brosse de sol), LE CTM36 arrive parfaitement à remplir son sac à ras bord en compactant bien la poussière. Ne serais-ce que 20L de poussière de plâtre (un sac plein à 55% donc), ben ça pèse un âne mort !!!
          Donc sur un chantier en étage sans ascenseur où tout bêtement le charger dans le camion, l’aspirateur devient extrêmement lourd.

          Je me suis vu jeter un sac pas plein pour pouvoir descendre mon aspirateur du chantier, les sacs Festool n’étant malheureusement pas muni d’un obturateur qui peut se réouvrir (ça serait d’ailleurs bien utile pour passer du sac SelfClean au sac « déchets »).

          Dernier point si tu veux faire des économies, le CTL et le CTM ont strictement la même filtration. Le CTM à seulement un dispositif électronique de mesure de débit qui sonne quand ça aspire mal pour t’alerter sur le risque de rejet !

          Répondre
  2. RotoGluOn

    Bravo pour ces tests matériels mais…

    Es-tu sponsorisé par Festool ? L’essentiel de ton outillage est de cette marque (somme toute excellente selon les dires des gens « du métier », presque à l’unanimité) mais est-ce que tout le matériel que tu testes tu l’achètes plein pot ou tu as une ristourne (un don/prêt ?) de la marque pour pouvoir effectuer ton test ?

    En tout cas bravo pour ton site 🙂

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut,
      Malheureusement non, je ne suis pas sponsorisé par Festool. 🙁
      Pour mes achats, je les effectue principalement chez des enseignes de VPC (Allemagne, France) car les prix sont souvent intéressants et je n’ai pas besoin de conseils spécifiques.
      Pour la Rotex, j’ai profité d’une promo de -20% sur Amazon.fr.
      A+ et merci pour ta visite,
      Alex

      Répondre
      1. Matthieu

        Tu aurai des sites à proposer ? Pour les achats

        Je suis dans la phase d’achat du débutant. Du coup ce genre de lien est toujours bon à prendre.
        Je vais pas acheter du lourd au début mais parfois la différence de prix est intéressante à regarder .

        Avant achat j’en discute avec mon prof de formation. Du coup ca rend le truc encore plus intéressant. (Formation qui ce passe super bien avec un prof passionné … plaisir !!! )

        Merci pour l’article.

        Répondre
        1. Alex Auteur de l’article

          Vaste question ! 🙂
          Certains arrivent à faire s’aligner un revendeur local (ce qui est idéal si on souhaite bénéficier de services ou conseils en plus), d’autres achètent en ligne.
          Pour ma part, la mienne vient d’Amazon.fr (avec promo).
          Profite-bien de ta formation ! 🙂
          Alex

          Répondre
  3. ThReM

    Bonjour Alex.

    Test sympathique, comme d’habitude !

    As tu eu l’occasion de la tester en mode « polisseuse » ?

    J’aime bien avoir un véhicule impeccable et l’achat d’une polisseuse me tente depuis un moment.
    Si je peux y allier une super ponceuse pour compléter mon outillage, c’est intéressant !

    Merci de ton retour.
    Rémy

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Merci pour ton message tout aussi sympathique ! 😉
      Non, je ne l’ai pas testée en mode polissage.
      Cette vidéo devrait t’intéresser..
      De mon côté, il n’est pas impossible que je teste le système Surfix d’ici quelques semaines.
      A suivre..

      Répondre
  4. acidric

    bonjour,
    Petite question, est il envisageable de poncer un parquet vitirifié d’usine avec cette bete ? (j’ai une ETS 150) mais même avec du gros grain, c’est impraticable…
    Il y a aussi la solution de louer une ponceuse à parquet, ce que j’ai déja fait, mais malgré le sac, le nuage de poussière est inévitable, et sur la mezzanine, ca me parait difficile… m^me ingérable
    d’ou ma question, en plus en 150, je pourrais utiliser les abrasifs de mont ETS 150, mais je veux êtree sur de la différence d’endurance 🙂
    c’est sur, ca me prendra plus de temps, mais je suis patient… 🙂
    en tout cas, merci pour cet article, très intéressant…

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour,
      Il y a clairement une grosse différence d’efficacité (agressivité) entre une ETS et le mode ROTEX de la RO 150.
      Ce qui veut dire que si tu n’attaques pas le vernis avec une ROTEX et un grain 40 (ou même 60), je ne sais pas ce qu’il faut !
      Par contre, quels abrasifs (marque/type) utilises-tu ?
      Merci pour ta visite et ton commentaire positif. 🙂
      Alex

      Répondre
      1. acidric

        merci pour cette réponse rapide 🙂
        j’utilise des abarasifs festool, et dans ce cas précis du grain 40, j’attque le début du verni qui blanchi, mais avec mon ETS, il m’a fallu plus d’une heure pour un petit m² et ce n’était pas clean… d’ou la location de la ponceuse a parquet beaucoup plus efficace, mais au niveau poussiere, dans de la rénovation c’est ingérable si l’espace n’est pas clos (cas de ma mezzanine)…
        Donc soit j’investis dans un zipwall+location ponceuse parquet, soit une rotex un mon aspi qui va bien…. vivement papa noel 🙂

        Répondre
        1. AAD

          Salut.

          Perso j essayerais avec du granat de festool en 80. Apres sur ce genre de config, essaye le VC153 de hermes trouvable sur prixabrasif.com. je connais pas mieux a ce jour.
          Koi qu’il en soit il faut du rotatif côté machine. Sinon invest mini c’est une ponceuse a bande genre AEG. Ça fait le boulot rapidement.
          @+

          Répondre
    2. ThReM

      Pour un parquet, c’est plutôt une ponceuse à bande branché sur une aspiration qu’il faudrait viser. Voir même couplée à un cadre de ponçage pour ne pas creuser.

      Décaper à la Rotex, il y a un vrai risque de creuser !!

      D’ailleurs une ponceuse à parquet, tu dois pouvoir également la connecter sur un aspirateur. A voir avec le loueur les possibilités.

      Répondre
  5. acidric

    Malheureusement je n’ai pour le moment pas trouvé de ponceuse a parquet ou l’on puisse brancher un aspirateur… du moins dans ma région (centre)…
    sinon, j’ai vu ca aussi:
    Bosch ponceuse multi-support PWR 180 CE
    très différent, mais ca pourrait m’aider dans d’autres travaux (surpimer de la colle a parquet par exemple…)

    il va falloir que je me décidé vite, avant de donner ma liste au papa noel 🙂

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Je ne connaissais pas ce modèle de chez Bosch.

      Ca semble intéressant sauf que, apparemment, la machine est indissociable de l’aspirateur; ça c’est dommage.

      Répondre
      1. acidric

        ce n’est pas un aspirateur, mais juste un bac, et sisi, apparament on peut installer son aspirateur à la place du bac… la ou j’ai plus de doute c’est sur les accesoires (et leur prix) ainsi que l’effet (whaou ca fait tout et finalement pas grand chose…)

        Répondre
  6. Denis Ducours

    J’aurais une question qui fait un peu polémique sur les forums de bricolage.
    Quelle est la différence entre un mouvement orbitale et excentrique ?

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Denis,
      Pour ma part, il s’agit de la même chose.
      Il y a, par contre, une distinction à faire entre le mouvement excentrique et roto-excentrique.
      A+,
      Alex

      Répondre
  7. Goldorak

    Super article! Une question comme tu as les 3 machines, mais surtout 2 modeles RO, est il possible de mttre un plateau ø150mm sur la Ro90? je voudrais savoir si le pas de fixation est le meme ou pas. Merci

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut,
      Non, ce n’est pas possible.
      La RO150 est beaucoup plus puissante, le pas de fixation est donc plus gros/costaud. 😉
      Merci pour ton message,
      Alex

      Répondre
      1. Goldorak

        Merci de ta reponse, j imagine donc que tu ne peux pas non plus adapter sur la Ro90 un plateau de Ø125… Il va me falloir 2 machines…

        Répondre
        1. Alex Auteur de l’article

          Il va, effectivement, te falloir 2 machines…
          (Certaines marques proposent, par contre, de pouvoir switcher entre 125 et 150 mm).
          Mais pas Festool.

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *