Comment poser des plinthes ?

Les vacances permettent d’abord de décompresser, mais aussi de réaliser quelques bricolages (souvent reportés..) dans la maison.

De mon côté, J’en ai profité pour poser des plinthes dans les chambres des filles ; et je me suis dit que cela pourrait faire l’objet d’un petit reportage.  🙂

Voici donc la zone en question :

Comment poser des plinthes

Le parquet stratifié ayant été acheté (et posé) il y a quelques années, il était difficile de retrouver exactement la même teinte… du coup, nous avons décidé de placer des plinthes blanches.

Comment poser des plinthes

Il s’agit de plinthes en MDF recouvert d’une feuille de papier plastifié thermocollé.

Comment poser des plinthes

L’arrière de la plinthe n’est pas recouvert, de manière à favoriser l’accrochage de la colle.
Le profil du dessous empêche que l’eau (du nettoyage, par exemple) puisse entrer en contact avec le MDF…

Comment poser des plinthes

On commence par disposer les plinthes en situation.

Comment poser des plinthes

Bien sûr, on ne peut pas poser les plinthes directement dans l’angle car les coins supérieurs (arrondis) s’assembleraient de manière inesthétique.

Comment poser des plinthes

Je vérifie d’abord, à l’aide d’une équerre Wolfcraft, l’angle des deux murs.
Il est bien à 90°.

Comment poser des plinthes

Il s’agit donc ensuite de couper la plinthe à 45° (2×45° formeront les 90°).
Pour cela, j’utilise ma scie à onglet Metabo KGS 216M (présentée dans cet article).

Metabo KGS 216M

Que je règle à 45°…

Metabo KGS 216M

Afin de soutenir la plinthe, et d’éviter un basculement après coupe, j’utilise également une servante d’atelier Wolfcraft. Indispensable !

Metabo KGS 216M

Pour plus de confort et de sécurité, un pince de serrage permet également de maintenir la plinthe. Dans ce cas-ci, le modèle XC5 de chez Bessey.

Metabo KGS 216M

Et on coupe.

Metabo KGS 216M

Vous pouvez voir que la coupe est plus que correcte… alors que ma scie est équipée d’une lame à — seulement — 40 dents (ce qui est théoriquement trop peu pour une coupe de qualité).

Metabo KGS 216M

Et, en situation, cela donne ceci :

Comment poser des plinthes

Ensuite l’autre angle, même façon de procédé, mais avec — attention — la scie réglée dans l’autre sens !

Metabo KGS 216M

Coupe parfaite.

Metabo KGS 216M

Et voilà le résultat :

Comment poser des plinthes

Maintenant le côté contre un chambranle (encadrement) de porte.

Comment poser des plinthes

Une petite marque avec mon crayon Pica Dry.

Comment poser des plinthes

Et on remet la scie à 0° pour une coupe droite.

Metabo KGS 216M

Pour couper la plinthe sur le trait, et parce que le laser intégré à la scie n’est pas suffisamment précis pour moi dans ce cas-ci, j’approche la lame et je me cale à ras (et à droite) de la marque au crayon.

Metabo KGS 216M

On coupe.

Metabo KGS 216M

Et voilà.

Metabo KGS 216M

En situation :

Comment poser des plinthes

Il s’agit, ensuite, de prolonger la plinthe de gauche qui est placée le long d’un (long) mur.

Comment poser des plinthes

On procède de la même manière que pour l’autre côté.

Comment poser des plinthes

En commençant par (re)vérifier l’angle du mur.

Comment poser des plinthes

Je vous passe les séances de coupe qui sont identiques… voici le résultat du côté gauche.

Comment poser des plinthes

On peut maintenant couper une plinthe à l’intersection des deux.

Comment poser des plinthes

Une petite marque au Pica Dry…

Comment poser des plinthes

Pour, après coupe, obtenir ceci :

Comment poser des plinthes

En parlant de coupe, et au niveau de l’autre chambranle, il y a une petite différence que je tiens à souligner ci-après.

Comment poser des plinthes

La scie est prête à couper…

Metabo KGS 216M

…sauf qu’il faut, ici, couper à gauche du trait !

Metabo KGS 216M

Et oui, car le côté de la plinthe à garder, celui qui a été mesuré, se trouve à droite du trait. Vous suivez ?  🙂

Vue de l’autre côté :

Metabo KGS 216M

Et voilà.

Metabo KGS 216M

C’est ok.

Comment poser des plinthes

Je reviens sur le raccord entre la plinthe qui a été prolongée, avec une petite astuce pour ceux qui possèdent une fraiseuse Festool Domino.

Comment poser des plinthes

L’idée est de placer un Domino sur la tranche afin que la liaison soit parfaite.
L’épaisseur de la plinthe étant de 10mm, j’utilise pour cela la fraise de 4mm (D4).

Festool Domino DF-500

On fraise un côté :

Festool Domino DF-500

Pour obtenir une sorte de mortaise dans l’épaisseur.

Festool Domino DF-500

Ensuite l’autre côté :

Festool Domino DF-500

Note : pas de trait repère ici, car je me sers des butées (en plastique noir) de la machine.

Festool Domino DF-500

On place le Domino d’un côté…

Comment poser des plinthes

… et voilà.

Comment poser des plinthes

Qui a dit qu’une fraiseuse Domino ne servait qu’à faire des meubles ?   🙂

Comment poser des plinthes

Passons, maintenant, à la fixation.

Les plinthes choisies sont des plinthes « à coller ».

Comment poser des plinthes

On dépose donc un cordon de colle.

Comment poser des plinthes

Et on presse la plinthe sur le mur.

Comment poser des plinthes

Dans mon cas, et comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, le sol n’étant pas parfaitement droit, je décide de « forcer » la position de la plinthe à l’aide de clous…

J’utilise pour cela mon cloueur pneumatique Bostitch BT1855-E (présenté ici).

BOSTITCH BT1855K

Un clou à gauche :

BOSTITCH BT1855K

Puis un clou à droite.
La plinthe « épouse » le sol avec ce procédé, et les clous ne me dérange pas visuellement.

BOSTITCH BT1855K

Même façon de travailler pour la longue plinthe.

Comment poser des plinthes

Une petite difficulté cependant, du fait de travailler seul : il n’est pas évident de positionner et maintenir correctement une plinthe de 4 mètres de long.

Je décide donc d’utiliser le CT WINGS de Festool (présenté ici) !   🙂

Festool CT WINGS

Pour rappel, cet outil permet, grâce à l’aspiration et à la manière d’une ventouse, de maintenir une pièce contre une surface plane sans aucune fixation.

Festool CT WINGS

Je peux, ainsi, venir placer la plinthe délicatement le long du mur.

Festool CT WINGS

Et voilà.

Festool CT WINGS

Quelques clous plus tard…

Comment poser des plinthes

Et le fameux raccord entre les deux longueurs :

Comment poser des plinthes

MAIS — parce que rien n’est facile — et parce que de nombreux facteurs entrent en compte (comme la planéité du mur, la précision de la coupe, le fait ou non de forcer la plinthe à suivre la planéité du sol, etc.) le raccord à 90° n’est pas parfait.

Comment poser des plinthes

La cause est, entre autres, d’avoir forcé la plinthe à suivre le mur légèrement concave, ce qui a eu pour effet d’ouvrir l’angle du coin…
J’aurais du couper à 47° afin de compenser, ou du moins afin que seul le dessus de la plinthe ne présente un jour..

Rien de grave car, dans ce cas-ci, une technique permet de masquer ce petit défaut…

Comment poser des plinthes

Le mastic acrylique !

Comment poser des plinthes

Un petit cordon…

Comment poser des plinthes

… un petit coup de lissage et on ne voit (presque) rien !   🙂

Comment poser des plinthes

Même chose du côté du chambranle de porte (pour combler quelques 2mm) :

Comment poser des plinthes

Et voilà le travail fini !   🙂

Comment poser des plinthes

Il faut savoir qu’il est plus facile de poser des plinthes en bois massif, ou des plinthes à peindre, car les raccords et autres défauts pourront être (encore) plus facilement dissimulables.

Dans mon cas, j’aurais pu aussi cacher les petits trous avec le mastic acrylique blanc mais, encore une fois, les clous ne me dérangent pas. Et même qu’un jour, peut-être, on décidera de (re)peindre les plinthes, et dans ce cas…

Poser des plinthes n’a donc rien de vraiment compliqué, il faut surtout :

  • savoir dans quel sens positionner la scie pour faire la coupe à 45° (droite ou gauche)
  • réfléchir si on doit faire la coupe à droite ou à gauche du trait repère (en fonction du morceau mesuré et donc qu’on veut garder)
  • vérifier l’angle du mur…

Voilà, n’hésitez pas à commenter selon vos expériences ou trucs et astuces pour la pose de plinthes.

Et si c’est la petite porte de grenier de la dernière photo qui vous intéresse, sachez que sa réalisation est détaillée ici.   😉

A bientôt, sur TravaillerLeBois.com !

27 réflexions au sujet de « Comment poser des plinthes ? »

    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Sylvie,
      Effectivement, j’ai ajouté l’information dans l’article. 😉
      Merci pour ta visite !
      Alex

      Répondre
      1. Alex Auteur de l’article

        Salut Yann et bienvenue ici.
        Comme tu le vois, j’adoooooore les beaux outils ! 🙂
        Donc, désolé si je n’utilise pas du Parkside…
        Bons copeaux et merci pour ta visite,
        Alex

        Répondre
  1. Vince

    Très sympa cet article et surtout bien détaillé et en photos !
    pour une coupe de précision à 45°, le top du top, c’est à la défonceuse avec un guide angulaire. De cette manière, tu travailles les 2 pièces en même temps, pas de risque de faire une coupe d’onglet à 44° ou 46° 🙂

    Pour le joint acrylique, tu as raison, c’est juste le top ce produit et en plus, on peut le peindre.

    Bon week-end.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Merci pour ton avis, Vincent !

      Merci aussi pour le « truc » de la défonceuse même si, comme expliqué, il y a tellement de facteurs qui entrent en compte que, finalement, je ne suis pas certain qu’une coupe hyper précise soit la solution.. 😉

      A+,

      Alex

      Répondre
  2. pierre

    Super pour l article et le blog. Une petite astuce pour eviter le mastic. Il faut degraisser l angle. C est a dir l ouvrir legerement vers l arriere ainsi la colle comble le jeu et la partie visible est parfaite.

    Répondre
  3. michel

    super article, on sent le passionné !
    Enfin c est la chambre des bisounours ta chambre : angles droits, murs s’aplomb, sols droits…
    Difficile de se planter 😉
    Qd rien n’est droit ni d’aplomb, ce qui est qd mm bien souvent le cas, le joint acrylique devient une arme indispensable 🙂
    Question de débutant : quel intérêt de peindre en blanc ce genre de plinthe ? Je ne suis pas non plus fan de ce plastique thermocollé mais il faut bien reconnaitre que ca fait gagner un temps fou. De là à repeindre en blanc par dessus, je n’en vois pas l’intérêt mais certains le feraient… pourquoi ?

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Merci Michel mais, non, le sol n’est pas droit ; de là l’intérêt du cloueur pour « forcer » la plinthe à suivre la planéité. 😉

      Quand je parlais de peindre la plinthe, ce n’est pas en blanc puisqu’elle l’est déjà.
      C’est justement pour la question du temps gagné que j’ai choisi ce modèle.

      A+,

      Alex

      Répondre
  4. Marie

    Bonjour,
    J’ai débuté les découpes pour mes plinthes hier et je vous remercie pour vos explications.
    Dommage que vos angles soient droits, j’aurais aimé avoir une explication pour la mesure et le calcul de la découpe lorsque cela n’est pas le cas.
    Je vois sur vos photos qu’avant la pose des plinthes, les espaces entre le mur et le parquet ont été comblés, est-ce avec un joint acrylique ? J’avais commencé moi aussi cette opération mais mon mari a eu peur que cela n’empêche le bois de travailler, de se dilater, si nécessaire. Qu’en pensez-vous ? En tout cas, vous avez réalisé un joli travail, bravo. J’aime beaucoup votre choix de plinthes blanches avec le parquet – je dois avouer que c’est aussi le mien, avec doucine en plus.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Marie,

      Pour la découpe hors 90°, je pense que j’aurais utilisé une fausse équerre.
      L’idée est de diviser le chiffre en 2.. et le reporter sur la graduation de la scie à onglets.
      Mais j’ai déjà vu des méthodes où la plinthe n’était coupée que sur quelques centimètres (voir sur Google).

      Et, oui, j’ai posé un joint silicone entre le mur et le parquet. Je voulais calfeutrer au maximum les « fuites » d’air.
      Je suis sûr que ça n’empêche pas le bois de travailler, c’est un joint souple.

      Merci pour ta visite et bon travail !

      Alex

      Répondre
  5. Marie

    Merci pour la réponse rapide. N’ayant pas de fausse équerre, mon mari et moi avons utilisé la méthode de la feuille de papier et du rapporteur. Disons que c’était plus simple pour moi parce que lui, il utilise plutôt des formules mathématiques qui m’échappent.
    Merci beaucoup pour la confirmation du joint, je vais pouvoir terminer les pièces ainsi, j’en suis ravie.
    J’ai une dernière question, dans ton exemple, tu dis que tu aurais dû couper un angle à 47°. Sur ma scie, qui ressemble en tous points à la tienne, les angles vont de 0° à 45°. J’en conclus qu’il y a un réglage possible que je n’ai visiblement pas encore compris, comment faire un angle supérieur à 45°, s’il te plaît ?

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      La méthode du rapporteur est valable aussi ! 🙂

      Pour la coupe à 47°, je t’invite à jeter un oeil sur la photo suivante :
      Scie Metabo KGS 216 M
      Même si le chiffre aux extrémités indique 45°, on voit qu’on peut aller 2 barres (2 degrés plus loin).

      Mais je ne sais pas si c’est le cas avec ton modèle également ?

      Répondre
      1. Marie

        Merci. Effectivement, je vois bien que cela est possible sur ta scie mais pas sur la mienne. J’ai tenté un réglage, mais visiblement, je ne peux pas aller plus loin que le dernier trait à 45°.

        Répondre
          1. Marie

            Merci encore, ton aide m’a été précieuse. C’est très agréable de trouver des réponses à ses questions et des solutions lorsque l’on se sent un peu perdu(e). Je vais faire attention à l' »ouverture » de mon angle 🙂
            Bonne continuation à toi !

  6. ThReM

    Je me permet de réagir sur cet article, en rapport à la dernière partie sur le joint.

    Tu as l’air fan (comme moi) d’outils en tout genre. Je me permet de te conseiller ces petites spatules à lisser les joints de Passat Outillage : .

    On les trouve cher Leroy Merlin pour moins de 11€.

    Je les possède depuis quelques années, et ça a vraiment changé ma vie pour la réalisation de joints en tout genre !!
    Je connais des professionnels qui les utilisent …

    Répondre
  7. Matthieu

    Bonjour,
    si vous aviez coupé a 47° l’angle serai davantage ouvert! pour le calcul d’une coupe d’onglet il faut non pas une equerre a 90 mais une fausse equerre avec un rapporteur la formule est la suivante 180 – l’angle relevé sur le rapporteur cela nous indique le degré de l’angle ensuite il faut diviser ce résultat par deux pour savoir a quel degrés couper votre plinthe c’est aussi simple que cela la planéité du mur n’entre que très peu en compte dans la précision d’une coupe donglet.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Bonjour Mathieu,
      Sauf erreur de ma part, une coupe à 47° permet d’avoir un angle plus fermé (on retire plus de matière à l’intérieur de la plinthe qu’à 45°).
      Et donc, cela permet de laisser un peu de jour au dessus (derrière), tout en faisant coïncider le devant (vertical) de la plinthe.
      Alex

      Répondre
  8. Matthieu

    C’est tout à fait vrai mais si je suit votre raisonnement une coupe a 47° nous donne un angle de 86°À relever Je ne pense que votre mur est un angle aussi fermer je tablerai plus sur un angle aux alentours de 92° ce qui donne une coupe a 44 voir 43°.

    Répondre
  9. Nico

    Bonsoir,
    tous mes voeux pour cette nouvelle année.
    Article très bien détaillé.
    Je viens de découvrir ton blog c’est une réelle source de renseignement en tout genre.
    Pour les plinthes, dans les angles, tu peux faire des coupes droites et ajuster que la coupe d’onglet que sur le haut de la plinthe.
    Quand tu as des angles pas d’équerre un traçage sur le sol est nécessaire et après tu fais un piquage de tes points.

    bonne continuation.

    Cordialement.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Salut Nico et merci pour ces informations ! 🙂

      Meilleurs voeux également et n’hésite pas quand tu as ce genre d’infos à apporter, c’est toujours utile.

      Alex

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *