La buse de serrage à vide Festool CT WINGS

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir essayer — en avant-première — un nouveau produit conçu et fabriqué par la marque allemande d’outillage : FESTOOL.

Il s’agit du CT WINGS, système novateur qui permet, à l’aide d’un simple aspirateur, de maintenir temporairement une pièce quelconque sur une surface horizontale ou verticale.

Cela fonctionne un peu comme une ventouse, avec un vide d’air, sauf qu’on utilise ici l’aspiration continue de la machine avec une certaine perte de pression « voulue » afin de ne pas endommager l’aspirateur ni la surface d’appui.

L’intérêt ? Offrir la possibilité à l’utilisateur de garder une main libre pour, par exemple, tracer, marquer, mesurer, forer…

« CT WINGS, une troisième main qui vous aide quand vous en avez besoin. »

Mais d’abord pourquoi ce nom ?

Parce que « CT » sont les initiales de CLEANTEC, qui est le nom que Festool a choisi pour sa gamme d’aspirateurs et ensuite « WINGS » (qui veut dire « ailes », en Anglais) car l’outil est constitué d’ailerons mobiles… nous verrons plus bas l’intérêt de ces derniers.

A ma connaissance, il s’agit de quelque chose de totalement nouveau, qui devra certainement faire ses preuves auprès du public et, notamment, des professionnels qui ont l’habitude d’acheter et d’utiliser sur chantier du matériel Festool.

Voici à quoi ressemble ce que la marque appelle une « buse de serrage à vide »:

Festool CT WINGS

Il faut bien avouer que, sans un minimum d’explication, on se demande à quoi sert (et comment fonctionne) cet objet.. mais d’abord quelques détails en photo :

Une seule commande réelle : une glissière.

Festool CT WINGS

Festool a prévu un petit oeillet qui permet de fixer…un fil à plomb !

Festool CT WINGS

Les ailerons mobiles, sorte de lamelles qui se déploient selon les besoins…

Festool CT WINGS

Un anneau (joint) en néoprène.

Festool CT WINGS

Des indications : la double flèche indique la hauteur d’utilisation maximale — 2,5m — tandis que le sigle « AC » barré rappelle à l’utilisateur qu’il faut désactiver la fonction AutoClean de l’aspirateur…

Festool CT WINGS

A droite, on retrouve une icône de mode d’emploi (!!) ainsi qu’un rappel qu’il faut régler l’aspirateur sur sa puissance maximale.

Festool CT WINGS

Le système est enfantin, tout passe par le vert, en fait !   🙂

Festool CT WINGS

A noter que l’outil peut se diviser en deux parties. Nous verrons plus bas l’utilité…

Festool CT WINGS

Quand l’outil, tel un paon, fait le beau, ça donne ça :  🙂

Festool CT WINGS

Il y a 16 ailerons qui se déploient par crans.

Festool CT WINGS

Ces crans sont déterminés par un cerclage ondulé en acier (visible au centre de la photo ci-dessous).
A noter que c’est la seule composante métallique de l’outil !!

Festool CT WINGS

Sur chaque aileron, on retrouve, d’un côté une petite cavité concave….

Festool CT WINGS

… et de l’autre une partie convexe (en caoutchouc).

Festool CT WINGS

En début d’article, je vous montrai la seule et unique commande : la glissière.
Celle-ci permet de « casser » l’aspiration afin de repositionner la buse sans devoir éteindre l’aspirateur.

Festool CT WINGS

Les ailerons sont fabriqués dans une matière flexible, ce qui permet d’offrir une petite pression sur la pièce à maintenir (cfr. plus bas).

Festool CT WINGS

Le joint néoprène garantit, lui, une étanchéité fiable et une force maximale d’aspiration sur toute surface (relativement) lisse.

Festool CT WINGS

Maintenant le fonctionnement.

Le CT WINGS avec son meilleur ami, un aspirateur (CLEANTEC, qui plus est).  ^^

Festool CT WINGS

La buse accepte, cependant, n’importe quel tuyau d’aspirateur… pourvu qu’il ait (comme chez Festool) un diamètre de 27mm.

Festool CT WINGS

Comme papa dans maman !  (je sais, c’est facile  😀 )

Festool CT WINGS

Une fois la buse reliée au tuyau, et comme rappelé sur l’outil, on règle l’aspiration au maximum.

Festool CT WINGS

Et on démarre l’aspirateur (pour une fois que je ne l’utilise pas en « auto »…) !

Festool CT WINGS

Première constatation, ça aspire… bien…
C’est normal, c’est un aspirateur de qualité !!  🙂

Festool CT WINGS

Trêve de plaisanterie, on ne résiste pas à tester la fonction principale en venant déposer la buse sur un mur.
« SssssshhhhUP », une vraie ventouse !

Festool CT WINGS

Réalisé sans trucage.   😀

Festool CT WINGS

Ensuite, on essaie ce pour quoi le produit a été conçu avec, par exemple, un niveau.
Ici, simplement déposé sur le CT WINGS.
Le côté gauche du niveau est maintenu par ma main gauche, ma main droite prend la photo !

Festool CT WINGS

Les ailerons du CT WINGS peuvent être orientés pour offrir une surface d’appui plane..

Festool CT WINGS

… mais la principale utilité de ces ailerons est de pouvoir s’adapter à la pièce pour la maintenir efficacement, comme sur la photo ci-dessous :

Festool CT WINGS

A noter que la largeur maximale de la pièce à maintenir est de 50 mm.

Festool CT WINGS

Ca tient plutôt bien tout seul, et pour vous prouver que je ne vous mens pas :

Festool CT WINGS

Essai à la verticale….
Là, la pièce (en l’occurrence le niveau d’eau) n’est pas simplement maintenue mais aussi pressée contre le mur grâce à la souplesse des ailerons.
Les petites cavités convexes en caoutchouc des ailerons contribuent aussi à la bonne tenue..

Festool CT WINGS

Pas mal, non ?

Festool CT WINGS

Et parce qu’on est sur un site qui parle avant tout du travail du bois…. la même chose avec un tasseau de sapin :

Festool CT WINGS

Et pas un petit tasseau !

Festool CT WINGS

Même dans un placard, on peut avoir l’utilité d’un CT WINGS

Festool CT WINGS

… il n’y a plus qu’à tracer tranquillement, maintenant.   😉

Festool CT WINGS

Vous avez déjà essayé de prendre une mesure de 2 ou 3 mètres, seul, avec un mètre ruban ?

Festool CT WINGS

En retirant la partie coudée, on branche directement le tuyau de l’aspirateur, et on peut ainsi fixer le CT WINGS au plafond !
De là, la présence du petit oeillet pour le fil à plomb… ce qui va permettre, par exemple, de placer au sol des rails bien alignés au plafond.

Festool CT WINGS

Note : Festool a prévu des marques (repères) sur la base du CT WINGS afin de pouvoir centrer précisément l’oeillet, et donc le fil à plomb. Vous suivez ?  🙂

En ce qui me concerne, j’ai trouvé une utilité géniale du CT WINGS : il va me permettre d’y déposer mon fidèle niveau laser Black & Decker n’importe où, à la hauteur désirée, et sans fixer la moindre attache !

Festool CT WINGS

Blague à part, et pour la peine, je vous ai préparé une petite vidéo de prise en main :

Et après tout cela, il y a toujours la possibilité d’utiliser le CT WINGS pour déposer sa canette de Coca-Cola !!!     🙂

Festool CT WINGS

Bon, il est clair que je n’ai pas vraiment utilisé cet outil de manière intensive ni dans des conditions réelles de chantier, mais je trouve l’idée plutôt intéressante.

Comme vous l’avez compris, il pourra donc aider pour — entre autres — tracer au mur une ligne horizontale (ou verticale), poser une étagère, une moulure, une barre à rideaux; marquer des niveaux sur une grande longueur, aligner un rail par rapport au plafond, etc.

Ses caractéristiques techniques :

– Hauteur de serrage maximum : 50mm
– Charge maximale : 3kg
– Dimension : 130x80x50mm
– Poids : 350gr

S’il ne s’agit certainement pas d’un outil indispensable, je suis persuadé qu’il saura se rendre utile dans biens des situations.

Ce que j’ai aimé :

  • L’approche novatrice de Festool qui sort quelque chose d’unique.
  • Les possibilités.. et là je crois sincèrement que ce sont les futurs utilisateurs qui les trouveront.
  • La simplicité du produit.
  • Le fait que l’outil soit compatible avec un aspirateur d’une autre marque.

Ce que j’ai moins aimé :

  • Si on utilise le CT WINGS, on ne peut pas utiliser l’aspirateur pour autre chose.
  • L’impossibilité de travailler en silence…. forcément !

Sachez enfin que le CT WINGS sera disponible à partir du 1er septembre 2014 et proposé au prix de € 34,60 HT.

Edit du 31/08 : j’ai utilisé le CT WINGS pour m’aider à poser des plinthes :

Festool CT WINGS

N’hésitez pas à consulter l’article complet, disponible ici.

Pour conclure, je vais vous raconter quelque chose :

Il y a maintenant un peu plus de 2 ans, j’ai participé à un concours photo Festool (dont j’ai été lauréat, d’ailleurs). L’objet du concours était d’envoyer une photo drôle dans laquelle devait apparaître un autocollant Festool fourni pour l’occasion.

Voici la photo que j’ai envoyée à Festool :

Concours FESTOOL

Vous pensez la même chose que moi ? …      😉

 

6 réflexions au sujet de « La buse de serrage à vide Festool CT WINGS »

  1. legrosseb

    Je ne connaissais pas… Le prix n’est pas inabordable, la fonction est super intéressante (moi non plus je n’ai pas 4 bras…!).
    Du coup, merci beaucoup pour la découverte, Alex.

    Répondre
    1. Alex Auteur de l’article

      Merci pour ta visite, et pour ton commentaire.

      Concernant le prix, et comme j’en discutais avec quelqu’un, c’est finalement le prix d’un serre-joint.
      Quant à la fonction, elle évoluera sans doute avec le temps. Enfin, je pense. 😉

      Répondre
  2. ThReM

    Je viens de lire ton article par hasard.

    J’ai ce petit accessoire casi depuis sa sortie chez Festool. Je m’en sers pas mal pour tenir des rails placo (pose seul au plafond par exemple).
    Grâce à toi je viens de découvrir que le coude s’enlève et qu’on peut y fixer un fil à plomb ! Je n’ai jamais pris le temps de regarder ses autres possibilités, vu que je m’en sers comme 3ème main uniquement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *